• stsebastianfrgerma

Message du P. Germán le 29 mars 2020 Le Virus Covid 19


Il est difficile de dire quelque chose de pertinent devant la souffrance. Je crois que notre humanité est en train de traverser un moment très douloureux.

Nous sommes tous très affectés par ce virus que les scientifiques et le personnel médical sont en train de découvrir peu à peu pour le combattre, pour le bien de tous. Un grand merci à eux.

Trois mots me semblent importants pour cette période : Confiance, Solidarité et Responsabilité.

Je voudrais simplement dire qu’il faut que nous profitions de cette situation pour en tirer quelques leçons.

Parfois je suis surpris par le manque de propreté qu’il y a autour de nous. J’ai appris à me laver vraiment les mains dans la faculté de médecine. Le premier geste que nous pouvons tous faire pour lutter contre ce virus est d’apprendre à nous laver les mains. Bien les laver et souvent. Il semble que l’argent est un très puissant moyen de propagation du virus. Je ne suis pas sûr que nous nous lavions les mains chaque fois que nous touchons un dollar.

Que nous soyons dans un bureau, dans le jardin, dans la construction ou à l’école, il est important de maintenir ses mains propres parce qu’avec elles nous mangeons pour vivre et nous les utilisons avec nos frères et sœurs pour manifester notre amitié et notre amour.

Ce virus va nous apprendre à nous sentir responsables des autres. Aujourd’hui il est essentiel de prendre soin des plus faibles de la société. Ils sont les premières victimes et ils sont aussi des agents de transmission de la maladie.

Alors, si nous ne nous occupons pas d’eux par amour, faisons-le pour que l’humanité ne disparaisse pas.

Je pense au système de santé d’ici et de beaucoup d’autres pays. Le virus est en train de nous apprendre que la santé est un droit fondamental pour tous et pour le bien de tous. Il y aura des gens malades autour de nous qui ne seront pas diagnostiqués et encore moins traités parce que la santé est réservée à ceux et celles qui peuvent payer un médecin et les prescriptions. Les pouvoirs publics commencent à se rendre compte de ce grave problème et des fonds se débloquent pour venir en aide au plus démunis. Merci

J’ai encore beaucoup de choses à dire sur les leçons que nous pouvons tirer de cette souffrance humanitaire. Mais je voudrais que vous réfléchissiez aussi aux conséquences économiques de cette situation dans le monde entier. Réfléchir aussi à la faiblesse de notre système économique qui panique devant une maladie et qui est souvent indifférent devant les guerres qui tuent des innocents et font disparaître des populations entières. Et quoi dire de la réaction du monde de la finance et de nous-même devant la migration des familles qui doivent fuir leur pays, comme Joseph, Marie et Jésus pour échapper à la mort. La pauvreté est un scandale dans le monde entier y compris dans nos pays riches. L’économie mondiale, l’économie de beaucoup de familles et notre économie personnelle vont prendre un coup très dur. Quelles leçons allons-nous en tirer de cette situation ?

Nous sommes dans les mains de Dieu, et j’y crois profondément. Mais dans nos mains il y a beaucoup d’armes pour lutter contre la propagation de ce virus.

Dieu n’est pas responsable de ce que nous sommes en train de vivre. Je suis sûr qu’Il a un message à nous transmettre pour cette situation que nous affrontons. Ouvrons nos cœurs et écoutons la voix du Seigneur qui nous invite à changer pour que le monde soit meilleur pour tous. Prions-le pour que nous traversions cette crise le plus vite possible et que le nombre de victimes ne soit pas trop élevé.

Dans toute souffrance nous pouvons nous relever avec dignité si nous acceptons de ressusciter illuminés par Jésus Bien à vous

Bon chemin vers Pâques et bonne semaine.

P Germán le 29 mars 2020

0 views

© 2020 by ACFLA. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now