• stsebastianfrgerma

LE CIERGE PASCAL 2020 Avril 12 2020

Message du P. Germán

LE CIERGE PASCAL 2020

Depuis que je suis prêtre (1990) j’ai toujours eu la chance de recevoir d’Allemagne la décoration pour le cierge Pascal de ma paroisse.


Ludger Kintzinger étudia avec moi à Rome. Il profite de ses qualités d’artiste pour réaliser chaque année une belle décoration pour le cierge pascal de sa paroisse Marie de la Paix (Vechta en Allemagne) et en même temps il fait un autre exemplaire pour l’offrir à la paroisse où je me trouve.

Le curé de la paroisse allemande, le Père Richard, qui a célébré ses 80 ans en mars 2016 est très fier de son cierge pascal. Il est heureux de voir sa paroisse, qui fait partie d’une petite ville de 25.000 habitants, en communion, grâce au cierge pascal, avec une paroisse d’une grande ville américaine, Los Angeles.

J’ai raconté à mon ami Ludger que chaque année j’avais l’habitude de donner le Cierge Pascal de l’année qui finissait à une famille différente. Il m’a dit qu’ils faisaient dans leur paroisse la même chose chaque année. Un point de plus en commun qui manifeste la communion entre nos paroisses.

Cette année, Ludger a pris comme thème « La Croix et le Monde ».

La croix est plus grande que le monde et elle est en train de le prendre dans ses bras.

La pandémie produite par le Covid-19 nous a rappelé avec une violence inimaginable la fragilité de notre monde. Cette maladie a déstabilisé notre vie et nous a obligés à revoir notre façon de vivre.

La croix nous invite à contempler la souffrance du Christ et celle de tous nos frères et sœurs autour de nous. Mais elle nous révèle surtout l’immense amour de Dieu pour notre humanité. Il s’est fait solidaire de nous jusqu’à mourir sur la croix pour nous aider à sortir de la mort. A ressusciter et à nous relever de toute souffrance pour vivre mieux les uns avec les autres. La solidarité de Dieu nous invite à vivre en solidarité les uns avec les autres.

Le monde est entouré de deux grands cercles qui peuvent nous faire penser au soleil et à la lune. Le Salut de Dieu est pour toute la création.

L’amour de Dieu pour notre monde, manifesté sur la croix, doit nous aider à aimer la création et à la protéger. Comme Jésus est passé de la mort à la vie, de même nous, nous devons conserver en vie la création pour éviter qu’elle soit détruite ou abimée par le comportement irresponsable de quelques-uns.

Le monde se trouve entre l’Alpha et l’Omega, première et dernière lettre de l’alphabet grec. Nous vivons le présent illuminés par le passé et animés du désir de construire un futur meilleur. Le chiffre 2020 nous rappelle que cette année nous devons tous nous engager. Ce n’est pas l’année dernière ni l’année prochaine.

La couleur bleue du cercle au pied de la croix nous rappelle l’eau du baptême. Par ce sacrement nous sommes incorporés dans la croix qui fait monter le monde vers le cercle doré, vers le cœur de Dieu.

Sans la lumière, le Cierge Pascal n’a pas de sens. Sans la lumière il est comme un autre cierge quelconque. Sans la lumière, notre cierge devient seulement une pièce d’art. Mais quand il est allumé Il représente la lumière qui vient du Christ ressuscité. Quand il est allumé, il nous rappelle que nous avons reçu la lumière de la résurrection, le jour de notre baptême, pour passer des ténèbres du péché et de la souffrance à la lumière de la vie avec le Christ. Le Cierge Pascal nous rappelle que dans les eaux du baptême nous sommes morts avec le Christ, pour ressusciter avec Lui. Que nos péchés sont noyés dans les eaux du baptême pour sortir des eaux purifiés et illuminés par le Christ ressuscité. (Le baptême par immersion nous aide à comprendre ce passage, de la mort au péché à la vie avec le Christ, qui s’opère grâce au baptême).

Les cinq clous qui perforent le cierge dessinent la croix sur laquelle le Christ a vaincu les ténèbres de la mort, de la haine et du péché pour ressusciter à la lumière de la vie, de l’amour et de la fraternité.

Dans cette belle œuvre d’art que nous avons le privilège d’avoir dans notre église, il y a une invitation du Seigneur ressuscité pour chacun et chacune. La lumière du Ressuscité est pour nous tous et nous sommes tous invités à vivre en enfants de lumière.

Essayez de trouver par vous-même le message que le Seigneur vous donne à travers ce beau cierge pascal.

En cette période pascale, prenons du temps pour contempler le Cierge Pascal de notre paroisse. Rappelons-nous que quelque part au Nord de l’Allemagne, le même cierge est en train de briller. Pensons à ceux et celles qui loin de nous prient devant le même cierge pascal. C’est cela la catholicité de l’Église.

Profitons du Cierge Pascal pour prier devant le Christ ressuscité et pour lui confier nos peurs, nos souffrances et les victimes de la maladie. Laissons-nous illuminer par la lumière de la résurrection pour que notre vie rayonne de la présence du Christ.

Le Cierge Pascal sera allumé pendant tout le temps pascal et il brillera aussi pendant les baptêmes, les confirmations, les ordinations, les mariages, les funérailles et les grandes fêtes liturgiques de l’Église pour nous rappeler que nous appartenons au Christ et que le Centre de la vie de tous les chrétiens est le Christ qui est notre lumière.

Venez contempler notre Cierge Pascal et rappelez-vous que dans nos obscurités le Christ allume un feu qui ne s’éteint jamais. Alléluia.

Joyeuses Fêtes de Pâques.

P. Germán le 12 avril 2020

Recent Posts

See All

L’Avent

Le dimanche 29 novembre commence le temps de l’Avent. Nous allons nous préparer pour célébrer la naissance de Jésus, pour célébrer Noël et les fêtes de fin d’année jusqu’au baptême du Christ. L’av

© 2020 by ACFLA. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now