• stsebastianfrgerma

Jésus est avec nous

Jésus est avec nous


Le temps pascal est consacré à annoncer la résurrection du Christ pour nous aider à découvrir la présence et l’action de Jésus dans notre vie et dans le monde.

Notre foi est fondée sur la victoire de Jésus sur la mort. Nous croyons que les ténèbres de la mort ont été détruites par la lumière de la Résurrection.

L’Église nous propose, en ce temps pascal, les Actes des Apôtres qui contiennent le témoignage de la première communauté chrétienne et le récit des apparitions du Christ ressuscité nous sont proposés pour que nous ayons des éléments et des arguments pour affirmer notre foi sur la résurrection du Christ, c’est-à-dire sur la présence de Jésus dans notre vie et dans le monde.

Saint Paul écrit dans sa première lettre aux Corinthiens que si le Christ n’est pas ressuscité, notre prédication est vaine et notre foi est morte. 1Co 15,14

Il a raison. Si notre foi ne nous permet pas de voir la présence du Christ dans notre vie et dans les événements du monde alors nous devons faire quelque chose pour comprendre les Écritures et pour ouvrir notre cœur, notre intelligence et nos yeux à la présence de Jésus au milieu de nous.

Je vous propose, en ce temps pascal, de lire le livre des Actes des Apôtres. Dans 28 chapitres, la Bible nous parle de la première communauté chrétienne, de la naissance de l’Église et de la foi des premiers disciples du Christ.

Si vous n’avez pas le temps de lire ces 28 chapitres, alors prenez au moins le temps de lire attentivement le récit des pèlerins d’Emmaüs. Lc 24,13-35. En ces 22 petits versets vous allez découvrir que Jésus marche avec nous, qu’il s’intéresse à nos conversations, qu’il désire partager avec nous nos peines, nos préoccupations et nos joies. Comprendre cela nous permet de partager avec Lui notre vie. Être conscients de la présence du Christ dans notre vie et des questions qu’Il nous pose sur notre quotidien nous permet de réaliser que grâce à la Foi nous ne sommes pas seuls dans le monde mais que le Seigneur est avec nous dans toute circonstance.

En cette crise que nous traversons, découvrir que Dieu est avec nous et qu’Il est sensible à nos préoccupations, nous permet d’affronter nos peurs avec sérénité et de voir l’avenir avec confiance. Dieu assume notre vie et Il partage avec nous notre histoire.

Le récit d’Emmaüs nous dit que Jésus prend le temps d’expliquer les Écritures aux disciples qui n’avaient pas compris que tous les textes de la Bible avaient été écrits pour nous aider à comprendre la vie et la mission de Jésus au milieu de nous. Nous avons besoin de l’Église pour comprendre les Écritures. C’est une illusion de croire que nous pouvons vivre la foi sans l’Église, sans la communauté chrétienne. C’est un non-sens de dire : « je suis croyant et pas pratiquant ». Croire que nous pouvons comprendre et interpréter les Écritures seuls ou aidés par des voyants, des psycho… . ou pseudo spécialistes de la spiritualité, des gourous ou de charlatans qui se disent investis de la mission d’interpréter les Écritures c’est dangereux.

Les fondamentalistes et les groupes qui profitent de la méconnaissance des gens par rapport aux Écritures sont très nombreux et ils nous éloignent du vrai sens des Écritures qui doivent toujours nous aider à mieux connaître le Christ ressuscité et à découvrir sa présence et son action dans notre monde.

Dans tous les textes qui parlent des premières apparitions de Jésus, de la naissance de la foi en Jésus ressuscité et de la vie de la première communauté chrétienne, nous voyons l’importance de la prédication et de l’explication que les disciples de Jésus donnaient pour aider les chrétiens à comprendre les Écritures et les événements de l’histoire.

Pour compléter notre chemin vers la découverte du Christ dans notre vie et dans notre monde, nous devons nous arrêter sur la fin du texte des disciples d’Emmaüs. Dans la fraction du pain ils découvrent que Celui qui leur parle est Jésus ressuscité. Nous avons besoin du pain de l’Eucharistie pour que notre intelligence comprenne, pour que nos cœurs se laissent toucher et pour que nos yeux voient que Jésus est avec nous. Qu’Il ne nous abandonne jamais et que sa présence est active et efficace dans notre vie et dans le monde.

L’Eucharistie ne peut pas être remplacé par une heure devant la télévision ou en face d’un ordinateur ou par une transmission par YouTube ou par Facebook.

Nous avons besoin de l’Eucharistie qui est sacrement. Elle est action de Dieu, sur nous et sur le monde, par l’intermédiaire des Paroles de l’Écriture et de l’Église, de la présence de la communauté et de la participation à la fraction du pain.

Si la foi ne se nourrit pas de l’Eucharistie elle s’étiole et finit par disparaître ou par se transformer en superstition ou supercherie.

L’Eucharistie est le signe visible qui nous permet de recevoir le Christ vivant dans notre corps et dans notre vie. Ne nous privons pas de ce repas que Dieu partage avec nous pour nous fortifier dans la foi et pour nous accompagner dans l’existence.

Le temps pascal est un temps privilégié pour tous les chrétiens, pour les communautés et pour l’Église.

Découvrir la présence du Ressuscité dans notre vie et dans le monde revitalise notre relation avec Dieu et fait que notre foi passe d’un sentiment à une réalité.

Le Christ est ressuscité, Il est vivant, il est parmi nous. Bonne semaine

P. Germán le 18 avril 2021

1 view0 comments

Recent Posts

See All

Nouvelle Année Liturgique C

Message du P. Germán Nouvelle Année Liturgique C Le Pape Jean XXIII, qui convoqua le Concile Vatican II, désire faire une réforme et un renouvellement de l’Église qu’Il considère indispensable pour qu

JOURNEE MONDIALE POUR LES PAUVRES

Message du P. Germán JOURNEE MONDIALE POUR LES PAUVRES Le Pape François, qui a toujours été un défenseur des pauvres, a consacré, depuis 2017, l’avant dernier dimanche de l’année liturgique aux pauvre