• stsebastianfrgerma

BONNE ANNÉE


En cette époque de l’année il y a beaucoup de gens qui font le bilan de l’année qui se termine et qui émettent des vœux pour la Nouvelle Année qui arrive.

Je ne vais pas faire le bilan de ce que nous avons vécu en 2020.

Je crois que nous avons tous souffert par tout ce qui s’est passé depuis que la Covid 19 est entrée dans notre monde.

Je voudrais vous inviter à réfléchir sur tout ce que nous avons appris de positif durant cette année 2020 qui peut nous servir pour que l’année 2021 soit meilleure pour tous.

Je pense d’abord à la grande solidarité que cette maladie nous a permis de vivre.

J’ai vu des personnes de toutes les classes sociales se mettre au service des autres. Des enfants et des jeunes ont compris qu’ils pouvaient aider les ainés pour éviter qu’ils attrapent la maladie.

En cette année nous avons compris, comme dit le Pape François que : « personne ne se sauve seule ». Nous dépendons les uns des autres. Cette dépendance se vérifie avec les gens qui sont autour de nous et aussi avec ceux et celles qui sont loin. La fraternité universelle nous semble aujourd’hui une réalité et une vérité irréfutable. C’est un grand progrès pour notre humanité.

La diminution de nos activités a permis à la nature de se reposer et ceci a été aussi un bienfait pour la création et en même temps une prise de conscience du besoin urgent de prendre soin de la planète qui est notre maison commune, comme le dit le Pape François dans son Encyclique « Laudato Si ».

En cette année nous avons compris que la santé est un droit inaliénable. Je suis ravi de voir, même ici aux USA, où la médecine est assez chère, que le dépistage et la vaccination sont gratuits. Que vous ayez une assurance ou pas, vous pouvez aller faire un test et je pense qu’il en sera de même pour le vaccin. Espérons que cette leçon nous servira pour arriver à un service de santé offert à tous de la même manière, sans faire des différences entre ceux qui payent et ceux qui n'ont pas les moyens. En tant que médecin je souffre beaucoup de voir qu’il y a un service de santé pour les riches et parfois la négation du service pour les pauvres. Où est passé le serment d’Hippocrate ?

Un autre acquis de cette année est la réduction de réunions inutiles et parfois interminables. Maintenant nous faisons des rencontres par zoom qui nous permettent d’aller directement à l’essentiel. Bien sûr qu’il y a des rencontres qu’il faut faire en personne et que nous souffrons de ne pas pouvoir le faire aujourd’hui. Par exemple, les confessions sont interdites par zoom. J’en fait en personne au moins cinq par semaine, en respectant strictement les protocoles nécessaires pour éviter la propagation du virus. Cependant, je console et je prie avec beaucoup de malades par zoom et cela me permet de le faire tous les jours sans être obligé de faire des kilomètres en voiture.

Un autre bien fait de cette crise est une diminution des trajets dans les transports. Aujourd’hui nous avons compris que nous pouvons éviter beaucoup de déplacements « non nécessaires ». C’est bien pour nous, cela nous fait gagner du temps et c’est aussi bien pour l’environnement.

Je pense que nous avons aussi appris à réduire la consommation dans beaucoup de domaines. Déjà avant, je n’aimais pas beaucoup les magasins et surtout quand ils sont pleins de monde. Aujourd’hui, je réfléchis trois fois avant d’aller dans un magasin, je choisis l’heure pour ne pas faire la queue à la porte et je fais maintenant une liste bien précise pour ne pas traîner. De plus, j’ai des amis qui me préviennent quand ils vont aller faire des courses et ainsi je peux commander ce dont nous avons besoin à ce moment-là.

Encore une preuve de solidarité.

Je crois que le plus important que cette crise nous a permis de vivre est le temps que nous avons passé en famille. De plusieurs façons nous avons découvert l’importance de la famille.

Je suis sûr que vous avez découvert beaucoup d’autres belles choses en ce temps difficile. Essayons de mettre en valeur tout le positif que 2020 nous a laissé pour que 2021 nous trouve renouvelés et plus forts qu’avant pour continuer à nous battre « tous ensemble » contre le Coronavirus ou contre n’importe quelle autre situation que nous devrions affronter dans l’avenir.

Je vous souhaite pour 2021 une année en Bonne Santé et que la Paix de la crèche remplisse vos cœurs et vos familles.

Fraternellement,

P Germán le 3 janvier 2021

8 views0 comments

Recent Posts

See All

LES VACANCES

Message du P. Germán LES VACANCES Je crois que grâce à la vaccination d’un grand nombre de personnes et à la diminution des cas de coronavirus nous allons vivre un été « presque normal ». L’été est un