• stsebastianfrgerma

5º Dimanche de Pâques Année Liturgique A

Updated: May 9

Fête des Mères

Los Angeles, 10 mai 2020

1ère lecture : des Actes des Apôtres 6,1-7

Psaume : Ps 32(33)1-2.4-5.18-19

2ème lecture : de la 1ère lettre de St Pierre 2,4-9

Evangile: de St Jean 14,1-12

Dans l’homélie de la Veillée Pascale je vous rappelais que par le baptême nous avons été consacrés Prêtres, Prophètes et Rois.

Aujourd’hui la liturgie nous rappelle les choix et l’ordination des premiers diacres dans l’Église primitive.

Il me semble qu’en ce temps difficile que nous sommes en train de vivre la Parole de Dieu que nous venons d’entendre nous tranquillise, nous guide et nous envoie.

La Parole de Dieu nous tranquillise.

L’Évangile dit que les disciples étaient bouleversés parce qu’ils savaient que quelque chose de grave allait se produire. Jésus annonce son départ et ses disciples sont inquiets, anxieux, perturbés, troublés et leur esprit est confus par beaucoup de questions dont ils n’ont pas encore de réponse. Ils veulent voir Dieu, ils veulent savoir où se trouve le lieu où Jésus va partir après cette annonce.

Jésus accueille leur angoisse et écoute leurs questions.

Aujourd’hui nous avons aussi beaucoup de questions sans réponse devant la situation que nous vivons. Les nouvelles sont toujours contradictoires et nous ne savons pas où est la vérité de tout ce que nous écoutons ou voyons dans les médias. Il est temps pour nous les croyants d’écouter la Parole de Dieu qui nous tranquillise. « Ne soyez pas bouleversés. Vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi. »

Soyons en paix parce que, dans cette crise, nous ne sommes pas seuls. Jésus est avec nous. Il ne nous a pas abandonné. Il n’est pas mort. Il est vivant. L’Église est toujours animée par l’Esprit Saint.

La Parole de Dieu nous guide encore aujourd’hui au milieu de tous les doutes et les interrogations qui n’ont pas encore de réponse. Jésus est le chemin, la vérité et la vie. Nous, ses disciples, connaissons le chemin que nous devons suivre si nous voulons vivre en paix, si nous désirons participer à la recherche d’une solution et si nous acceptons d’être aujourd’hui, plus qu’avant, des témoins de la présence de Dieu, des messagers de la Bonne Nouvelle et des Prophètes d’un futur meilleur pour tous.

La Parole de Dieu nous envoie dans ce monde qui cherche partout une solution à son désarroi. C’est aujourd’hui que nous devons exercer notre mission de Prêtres, c’est-à-dire, des intermédiaires entre l’humanité et Dieu. Rappelons à tous nos frères et sœurs que tous les jours l’Église prie pour notre humanité et que tous les chrétiens sont en communication avec Dieu pour qu’Il nous aide à gagner cette bataille le plus vite possible. Si nous annonçons des Bonnes Nouvelles à ceux et celles qui sont bouleversés nous sommes en train d’exercer notre mission de Prophètes.

L’Église d’aujourd’hui, comme l’Église primitive, nous rappelle que notre première vocation est celle de servir les autres. Quelques-uns parmi nous ont été ordonnés diacres pour nous donner l’exemple du service mais le service des autres n’est pas réservé à quelques-uns dans l’Église, il est une obligation pour tous les baptisés parce que nous sommes des Rois de la création, à l’exemple de Jésus qui est venu dans le monde pour servir et pour donner sa vie pour tous.

Que ce dimanche nous permette de vivre les jours qui viennent en paix, parce Dieu nous tranquillise, il nous guide et il nous envoie.

Amen. P. Germán

9 views

© 2020 by ACFLA. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now