• stsebastianfrgerma

32º Dimanche du temps de l’Église A

Los Angeles, 8 novembre 2020

1ère lecture : du Livre de la Sagesse 6,12-16

Psaume : 62(63)2,3-4.5-6.7-8

2ème lecture : 1ère lettre de Saint Paul aux Thessaloniciens 4,13-18

Évangile : selon St Matthieu 25,1-13

La Parole de Dieu nous parle aujourd’hui de la Sagesse et de la Rencontre avec Dieu.

La Sagesse : Les commentateurs du Livre de la Sagesse disent que tout ce qui est dit de la Sagesse peut s’appliquer à Dieu. Le petit texte que nous venons d’écouter, dans la première lecture, décrit la beauté et le visage souriant de la Sagesse et en même temps nous rappelle que La Sagesse, que Dieu se laisse toujours trouver par celui ou celle qui le cherche. La Bonne nouvelle de ce matin est que nous avons un Dieu qui est beau, qui est resplendissant, qui est souriant, qui aime la fête et qui désire que nous vivions dans la joie. Notre Dieu qui est la Sagesse qui nous conduit vers la Vérité et le Bonheur, est à la porte de notre cœur et il frappe sans cesse pour que nous lui ouvrions la porte pour entrer dans notre vie, pour illuminer notre chemin, pour nous guider dans les moments difficiles et pour nous fortifier dans toute adversité.

Toute la Liturgie de ce dimanche nous rappelle notre part de responsabilité dans la Rencontre avec Dieu.

Dieu se laisse trouver mais il faut que nous le cherchions.

Le drame de beaucoup de nos frères et sœurs aujourd’hui se trouve dans le fait qu’ils se sont endormis et n’attendent plus la rencontre avec Dieu.

Avec le Coronavirus, beaucoup ont trouvé une bonne excuse pour s’éloigner de Dieu. Il semble que 30% de croyants ne vont plus retourner à l’Église après le Coronavirus.

Notre obligation aujourd’hui est de rappeler à nos enfants, aux jeunes et à nos amis, que Dieu n’est pas mort. Il n’est pas confiné. Il n’est pas caché par peur du Coronavirus. Il nous attend dans la Bible, dans la prière que nous pouvons faire en famille ou seuls à la maison. Il veut nous rencontrer le dimanche à la messe, soit en personne, à la télévision, par Facebook ou par YouTube. Nous avons beaucoup de moyens pour participer à l’Eucharistie. Il est évident que la messe par la télévision ne remplace pas l’Eucharistie que nous célébrons ensemble ici. Mais, si nous avons une raison valable pour ne pas nous déplacer il faut que nous trouvions d’autres moyens pour entretenir notre foi et notre attachement au Corps du Christ qui est la communauté, l’Église.

Nous savons que le plus grand mal que le Virus est en train de faire à notre humanité est l’impossibilité de nous rencontrer. Nous sommes très nombreux à souffrir de cette situation qui nous empêche de rencontrer les autres.

Mais, le Virus ne peut pas empêcher la rencontre avec Dieu dans les pauvres qui sont de plus en plus nombreux. Dans les hôpitaux ou dans les centres de santé ou autres qui cherchent des bénévoles pour s’occuper de ceux qui sont dans le besoin. L’huile dont nous avons besoin pour maintenir notre lampe allumée s’appelle fraternité.

Cherchons à rencontrer Dieu aujourd’hui avec les gestes et les paroles de fraternité que nous pouvons utiliser pour traverser cette crise sanitaire ensemble. La Sagesse se laisse trouver si nous nous réveillons et si nous commençons à vivre la fraternité ou l’amitié sociale comme dit le Pape François, avec ceux et celles qui sont autour de nous et qui souffrent plus que nous à cause du Virus. Ne permettons pas que cette crise détruise notre relation avec Dieu. Amen.

P Germán

4 views

Recent Posts

See All

Thanksgiving Day Novembre 26, 2020

Lc 17 : 11-19 Dans la 2ème lecture de ce jour d’Action de Grâces, Saint Paul rend grâce à Dieu pour ses frères et sœurs de Corinthe et il leur rappelle qu’ils ont été appelés à vivre en Communion avec

© 2020 by ACFLA. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now