• stsebastianfrgerma

26ème Dim du temps de l’Église, le 25 septembre 2022

26ème Dim du temps de l’Église C

LA, le 25 septembre 2022

1ère lecture : du livre d’Amos 6,1a.4-7

Psaume : 145(146)7.8-9.9-10

2ème lecture: 1ere lettre de St Paul à Timothée 6,11-16

Evangile: Saint Luc 16,19-31

La Liturgie de ce dimanche parle de la justice, la patience, la charité, la douceur, l’amour et la foi que les chrétiens doivent pratiquer pour affronter la pauvreté et pour s’engager dans la construction d’un monde meilleur pour tous.

La justice, la patience, la charité, la douceur, l’amour et la foi sont des valeurs que tous les hommes et les femmes de bonne volonté doivent pratiquer pour éviter de vivre dans l’indifférence devant la souffrance des autres et devant la pauvreté qui est malheureusement chaque jour plus importante dans le monde entier.

Le prophète Amos reproche aux riches de son époque le fait de ne pas se soucier de la situation politique et sociale du peuple. Ils se sentent en sécurité avec leurs richesses et ils ne veulent pas se déranger en regardant la souffrance, les inégalités et les injustices que subissent leur frères et sœurs.

Saint Paul dit que les hommes et les femmes de bonne volonté, ceux et celles qui se laissent guider par l’Esprit de Dieu, sont des personnes qui recherchent la justice, la patience, la charité, la douceur, l’amour et la foi. Ceux et celles qui ne sont pas indifférents devant le mal qui existe. Ceux et celles qui ne craignent pas de regarder la réalité en face pour se rendre compte qu’autour d’eux il y a des gens qui n’ont pas les mêmes chances, les mêmes possibilités ou les mêmes moyens qu’eux pour vivre en paix dans le monde.

Saint Luc nous donne un exemple réel pour illustrer ce que disait le prophète Amos dans la première lecture et les affirmations de Paul dans la deuxième.

Le riche de la Parabole est très pris par sa richesse et par ses mondanités. Il est peut-être une personne bonne avec ses amitiés et ses connaissances. Il ne lui est pas reproché d’être riche ou de vivre heureux. Il est indifférent, aveugle et insensible devant ce qui se passe à l’extérieur de chez lui. Cette indifférence devant le malheur du pauvre Lazare est tellement grave qu’elle le conduit vers l’abîme du malheur éternel.

Nous, vous et moi nous sommes plutôt du côté du riche. La plupart parmi nous ont le nécessaire et plus que le nécessaire pour vivre bien. Alors, quelle est la leçon que nous pouvons tirer de la liturgie de ce dimanche ?

Nous devons nous engager dans la construction d’un monde meilleur pour tous. C’est intolérable de voir dans ces pays riches tant de pauvres dans les rues. Nous ne pouvons pas vivre dans l’indifférence. Il n’est pas bon de culpabiliser. Cela ne sert à rien. Il n’est pas bon d’accuser les autres d’être responsables de leur malheur. Cela ne change pas les situations. En revanche, chacun peut faire quelque chose pour éviter de vivre dans l’indifférence. Chacun peut faire quelque chose pour accompagner et pour aider les autres à sortir ou tout au moins à diminuer leur souffrance ou leur pauvreté. La prière, un sourire, une caresse, une parole de consolation, un billet de cent dollars pour aider à payer l’essence de la voiture, un peu de temps pour aider quelqu’un à trouver un emploi ou une aide sociale… Il y a beaucoup de chemins qui nous permettent de sortir de l’indifférence pour devenir des hommes et des femmes bons, charitables et engagés dans la construction d’un monde meilleur. Si nous acceptons de rechercher la justice, la patience, la charité, la douceur, l’amour et la foi dans nos relations, nous allons diminuer ou faire disparaître la souffrance et la pauvreté autour de nous. Amen

P Germán

4 views0 comments

Recent Posts

See All

24ème Dim du temps de l’Église C 21ème anniversaire des attentats in USA Los Angeles, le 11 septembre 2022 1ère lecture : du livre de l’Exode 32,7-11.13-14 Psaume : 50(51)3-45.12-13.17.19 2ème lecture

23ème Dim du temps de l’Église C OC et LA, le 3/4 septembre 2022 1ère lecture : du livre de la Sagesse 9,13-18 Psaume : 89(90) 3-4,5-6,12-13,14-17 2ème lecture: lettre de St Paul à Philémon 9b-10.12.1