• stsebastianfrgerma

23ème Dim du temps de l’Église C

Updated: Sep 3

23ème Dim du temps de l’Église C

OC et LA, le 3/4 septembre 2022

1ère lecture : du livre de la Sagesse 9,13-18

Psaume : 89(90) 3-4,5-6,12-13,14-17

2ème lecture: lettre de St Paul à Philémon 9b-10.12.17

Evangile: Saint Luc 14,25-33

Très souvent, le Pape Francois parle de l’importance de la fraternité dans les relations entre les personnes et entre les États.

Pour les chrétiens, la fraternité est essentielle puisque nous récitons le Notre Père avec la conviction d’avoir un seul Père et d’être frères et sœurs de Jésus et frères et sœurs de tous les hommes et les femmes qui habitent notre planète.

Les gouvernants et les médias parlent souvent de la liberté et de l’égalité entre les humains mais malheureusement la fraternité est souvent oubliée dans les discours politiques.

Je vous invite à lire la lettre de Saint Paul à Philémon. C’est la plus courte de toutes les lettres de Saint Paul. (1 chapitre avec 25 versets). Il s’agit d’une lettre privée, que l’Église primitive a conservée dans le Canon des Écritures parce que son message est adressé à tous les chrétiens et à tous les hommes et les femmes de bonne volonté.

Paul est en prison probablement à Rome ou en Césarée. Il rencontre Onésime qui est un esclave d’un notable ami en Grèce. Aussi bien Philémon qui est le maître que son esclave Onésime ont été baptisés par Paul.

Onésime s’est évadé de la maison de son maître après avoir commis quelques indélicatesses.

Paul écrit à son ami Philémon pour qu’il reprenne son esclave qui est devenu maintenant chrétien et lui demande de l’accueillir non seulement comme un frère sinon comme si c’était Paul lui-même qu’il accueille.

Si vous lisez cette petite lettre en entier, vous allez remarquer le langage de Paul. Il ne donne pas d’ordres. Il ne profite pas de son autorité spirituelle ou morale ou de sa situation de prisonnier à cause de l’Évangile. Il n’abuse pas de la communauté dans laquelle habite Philémon qui le connaît bien et dans laquelle il a baptisé beaucoup de personnes.

Paul demande avec beaucoup de délicatesse et convaincu que Philémon, à cause de sa foi, va accueillir cet esclave infidèle qui revient vers lui après avoir reçu le baptême.

La grande révolution de l’Évangile et la Bonne Nouvelle que l’Église doit proclamer et vivre dans toutes ses activités est l’annonce à toute l’humanité que nous sommes tous des enfants bien aimés de Dieu et que nous sommes dans le monde pour construire la fraternité universelle.

Jésus a voulu, depuis le début de sa vie publique, créer des communautés qui vivent fraternellement pour annoncer son message au monde entier.

Saint Paul et tous les disciples, partout où ils sont passés, ont formé des communautés qui vivaient fraternellement. L’Église aujourd’hui compte avec les paroisses et les communautés des fidèles qui se rassemblent pour montrer au monde entier que la fraternité est la valeur qui nous permet de vivre ensemble et de profiter de cette maison commune que Dieu a mise dans nos mains : La Création.

Le monde d’aujourd’hui qui parle beaucoup de l’individualisme et du bien-être personnel a besoin de communautés qui vivent fraternellement.

La fraternité universelle aidera les pays riches à penser aux pays pauvres, les dirigeants de notre monde à s’engager dans la lutte contre la pauvreté et la justice pour respecter toutes les personnes.

La fraternité vécue dans nos familles et nos communautés transformera la planète et nous serons heureux de partager ce que Dieu nous donne, avec ceux et celles qui ont moins que nous.

Amen.

P Germán

6 views0 comments

Recent Posts

See All

26ème Dim du temps de l’Église C LA, le 25 septembre 2022 1ère lecture : du livre d’Amos 6,1a.4-7 Psaume : 145(146)7.8-9.9-10 2ème lecture: 1ere lettre de St Paul à Timothée 6,11-16 Evangile: Saint Lu

24ème Dim du temps de l’Église C 21ème anniversaire des attentats in USA Los Angeles, le 11 septembre 2022 1ère lecture : du livre de l’Exode 32,7-11.13-14 Psaume : 50(51)3-45.12-13.17.19 2ème lecture