• stsebastianfrgerma

La communauté

Message du P. Germán

La communauté

Après les vacances d’été, toutes les activités ont repris.

Les communautés qui avaient fermé leurs portes à cause du coronavirus ou des vacances ont réouvert et la vie reprend comme avant ou presque.

Pendant la crise, nous avons déserté nos communautés. Nous avons été obligés et nous avons appris à réaliser seuls beaucoup d’activités, que nous faisions avant en communauté.

Maintenant que tout est ouvert, nous devons revenir à nos communautés.

Il y a des adultes, des jeunes et des enfants qui se sont habitués et qui ont pris plaisir à vivre sans la communauté.

Il y a des personnes qui se sont habituées à travailler seuls, à la maison et à distance de leur communauté de travail.

Il y a des gens qui se sont habitués à étudier seuls, à la maison et à distance de leur communauté d’études,

Il y a des musiciens qui se sont habitués à jouer seuls, à la maison et à distance de leur communauté de musiciens.

Il y a des familles qui se sont habituées à vivre seules, à la maison et à distance de leur communauté d’amis.

Il y a des fidèles qui se sont habitués à prier seuls, à la maison et à distance de leur communauté paroissiale.

Internet nous a beaucoup aidés. Les réseaux sociaux et toutes les techniques nouvelles de communication ont été très appréciés par tous et nous remercions la science de nous avoir donné ces moyens pour entretenir nos relations humaines en ce temps de crise.

Mais le temps est arrivé pour revenir à nos communautés. Nous avons besoin de contacts personnels. Nous avons besoin de nous voir en personne pour travailler, pour apprendre, pour nous aimer et pour vivre.

Rien ne peut remplacer une rencontre entre deux personnes qui se regardent les yeux dans les yeux pour se dire des choses importantes.

Nous ne pouvons pas changer une rencontre entre deux personnes par une vidéo-conférence, même avec un écran très grand.

L’école a arrêté son enseignement par Zoom parce que tous les spécialistes disent que les enfants ont besoin, dans leur formation, des rencontres avec d’autres enfants de leur âge, plus grands et plus petits qu’eux et des rencontres personnelles avec leurs professeurs.

Dans la paroisse nous avons arrêté les messes par Youtube ou par Facebook parce que nous sommes convaincus que la rencontre avec Dieu se fait dans la participation active à l’Eucharistie et dans la rencontre en personne de la communauté chrétienne.

Maintenant il faut nous réjouir parce que nous pouvons réintégrer nos communautés. Maintenant nous devons nous forcer, s’il en ait besoin, pour revenir à nos communautés.

Nous sommes des hommes et des femmes nés dans une communauté qui s’appelle les parents. Nous avons grandi au milieu d’une communauté qui s’appelle la famille. Nous avons appris à devenir adultes dans une communauté qui s’appelle l’école. Nous travaillons dans une communauté qui s’appelle la société. Nous vivons dans une communauté qui s’appelle le pays et le monde. Nous prions dans une communauté qui s’appelle l’Église.

Je profite pour vous rappeler que tous les citoyens de Californie sont invités à voter pour ou contre le gouverneur de cet État. Voici un exemple concret dans lequel la communauté a besoin de nous.

Les communautés ont besoin de notre présence et action et nous avons besoin d’elles.

Ne restez pas chez vous comme avant. Revenez dans vos communautés pour découvrir la joie de vivre en fraternité.

Bonne semaine

P. Germán le 29 août 2021

11 views0 comments

Recent Posts

See All

JOURNEE MONDIALE POUR LES PAUVRES

Message du P. Germán JOURNEE MONDIALE POUR LES PAUVRES Le Pape François, qui a toujours été un défenseur des pauvres, a consacré, depuis 2017, l’avant dernier dimanche de l’année liturgique aux pauvre

Le Père d’Anne Carayon est décédé

Robert Carayon, Le Père d’Anne est décédé Aujourd’hui vendredi 12 novembre 2021. Au nom de la communauté catholique francophone de Los Angeles et Orange County, de la communauté de Saint Sébastien et