• stsebastianfrgerma

2ème dimanche de Carême C

2ème dimanche de Carême C

Los Angeles, le 13 mars 2022

1ère lecture : du livre de la Genèse 15,5-12.17-18

Psaume : 26 (27)1,7-8.8-9.13.14

2ème lecture : de la lettre aux Philippiens 3,17—4,1

Évangile : de Saint Luc 9,28b-36

Le texte de la Transfiguration de Jésus est bien connu par les chrétiens, nous le lisons souvent et quand les gens vont en Palestine, ils montent au sommet du mont Tabor, où d’après la Tradition, a eu lieu cet évènement.

Matthieu, Marc et Luc parlent de la Transfiguration et les trois récits sont très proches. Luc ajoute que l’évènement a eu lieu pendant que Jésus priait et parlait avec Moïse et Elie de sa mort et de son départ de la terre.

Ces deux détails de St Luc nous invitent à penser à la Transfiguration que nous devons faire de notre vie sur la Terre, grâce à la prière.

Dans le Carême nous sommes invités à intensifier la prière.

La prière est un des piliers sur lequel l’Église nous invite à construire notre vie, particulièrement pendant le Carême mais aussi tous les jours de notre existence.

La prière, la contemplation, le dialogue avec Dieu et l’écoute de sa Parole sont des moyens très efficaces pour solidifier une vraie relation avec Dieu.

Tout croyant doit prier pour que sa foi ne devienne pas une illusion, une superstition ou une excuse pour devenir fanatique.

Jésus prend le temps de prier, tous les jours et surtout avant chaque moment important de sa vie. Ses disciples lui demandent un jour de leur enseigner à prier. Il leur donne le Notre Père et leur rappelle que l’importance de la prière ne consiste pas en faire voir aux autres que nous prions mais en s’enfermant dans le silence de sa chambre pour avoir une rencontre vraie et intime avec Dieu notre Père.

La prière est importante parce qu’elle nous permet, en plus de fortifier notre amitié avec Dieu, de Lui confier toutes les situations que nous n’arrivons pas à résoudre ou à contrôler. Aujourd’hui nous sommes invités par l’Église à prier pour la paix dans le monde parce que nous constatons que nous n’arrivons pas seuls à construire une paix stable dans tous les pays de la planète.

Dans le Carême nous sommes invités à Transfigurer notre vie sur la Terre. Le Christianisme ne nous demande pas de nous retirer du monde ou d’ignorer notre réalité quotidienne.

Avec ce que nous sommes, avec ce que nous possédons, avec les personnes qui sont autour de nous et avec la réalité de notre société et de notre monde, nous devons nous engager, surtout pendant le Carême, mais aussi tous les jours, à Transformer notre vie et la société dans laquelle nous vivons.

La Prière, le Jeûne et le Partage que l’Église nous invite à intensifier en ce temps de Carême n'ont pas de sens s'ils ne sont pas faits dans le but de changer et d’améliorer notre relation avec Dieu, avec la Création et avec les autres.

Amen. P Germán

1 view0 comments

Recent Posts

See All

Journée d’action de Grâce Le 24 novembre, 2022 1ère lecture : Sir 50,24-26 Ps : 144,2-3.4-5.6-7.8-9.10-11 2ème lecture : 1 Cor 1,3-9 Évangile : Lc 17 : 11-19 Les chrétiens se rassemblent le dimanche p

34ème Dim du temps de l’Église Christ Roi de l’Univers Année Liturgique C Los Angeles, le 20 novembre 2022 1ère lecture : du 2ème Livre de Samuel 5,1-3 Psaume 121(122) 1-2.3-4.4-5 2ème lecture : de la

33ème Dim du temps de l’Église Année Liturgique C Los Angeles, 13 novembre 2022 1ère lecture : du Livre du prophète Malachie 3,19-20a Psaume 97 (98)5-6.7-8.9 2ème lecture : de la 2ème lettre de Paul a