top of page
  • stsebastianfrgerma

2º dimanche de l’Avent A Los Angeles, le 4 déc. 2022

Updated: Dec 3, 2022

2º dimanche de l’Avent A Los Angeles, le 4 déc. 2022 1ère lecture : du livre d’Isaïe 11,1-10 Psaume : 71 (72) 1-2,7-8,12-13,17 2ème lecture :de la lettre de St Paul aux Romains 15,4-9 Evangile : de Saint Mathieu 3,1-12



En ce deuxième dimanche de l’Avent, pour nous préparer à accueillir la naissance de Jésus dans nos cœurs, la litu


rgie nous invite à regarder toujours devant pour construire un monde meilleur. Regarder toujours devant. Le prophète Isaïe annonce un monde nouveau. Rien à voir avec le monde que les gens de son époque ou que nous-mêmes nous connaissons. Un monde qui n’a rien à voir avec le passé mais un monde à venir. Un nouveau monde qui est devant nous. Le psaume annonce aussi un


monde à venir dans lequel la justice et la paix s’imposeront dans la société. Il s’agit encore d’une invitation à regarder devant nous puisque dans le passé il n’y a jamais eu un monde j


uste et une société qui vive complètement en paix. La lettre de Saint Paul aux Romains est aussi dans la même dynamique. Nous devons vivre dans l’espérance d’un monde plus fraternel dans lequel nous nous accueillons les uns les autres comme des frères et des sœurs de Jésus. Saint Paul nous invite donc à regarder devant nous pour accueillir ce nouveau monde que la naissance du Jésus va inaugurer. L’Évangile de Saint Matthieu nous rappelle que ce monde nouveau, annoncé par les prophètes et proclamé par Jean le Baptiste dans le désert de Palestine est déjà au milieu de nous et qu’il grandit tous les jours jusqu’à la deuxième venue du Christ pour que l’histoire soit enfin accomplie. Regarder en arrière, regretter le passé, croire que les années d’avant étaient meilleures nous empêche d’avancer vers le monde nouveau que la Bonne Nouvelle annonce et que les chrétiens attendent.


Vivre dans la nostalgie des époques lointaines que nous n’avons pas connues, dans la peur de l’avenir parce que nous ne savons pas de quoi il est fait et critiquer toute innovation sont des attitudes qui s’opposent à l’Esprit Saint qui nous conduit toujours vers le Royaume de Dieu qui n'est pas dans le passé mais dans l’avenir. Les chrétiens qui se préparent pour célébrer Noël qui est la fête de l’espérance doivent s’engager dans la construction d’un monde meilleur. La liturgie d’aujourd’hui nous donne les caractéristiques de ce monde qui vient et que Jésus a inauguré avec sa venue et qu’il clôturera avec son retour. Le monde que nous voulons construire est devant nous et c’est un monde dans lequel nous allons nous accueill


ir les uns les autres comme le Christ nous accueille. Accueillir les autres et nous sentir accueillis non pas pour ce que nous avons mais pour ce que nous sommes : des enfants bien-aimés de Dieu. Des frères et sœurs de l’enfant qui est né dans une crèche en Palestine. Le monde que nous sommes en train de construire avec Jésus est un monde où la justice et la paix vont permettre à tout homme et à toute femme, ici et partout, de vivre dignement, de se sentir en sécurité et de pouvoir aimer, contempler et prendre soin de la création que Dieu a mise dans les mains de toute l’humanité. Nous devons nous engag


er dans la construction d’un monde dans lequel les plus petits et les plus faibles se sentent respectés, protégés et aidés pour vivre humainement. Nous devons construire un monde plus fraternel. La fraternité sauvera notre humanité, elle est une promesse de Dieu et nous l’attendons dans le monde qui vient. Pour bien se préparer pour les fêtes de Noël, regardons devant nous vers le monde qui vient. Engageons-nous avec tous les hommes et les femmes de bonne volonté dans la construction de ce monde de fraternité que nous attendons. Bonne préparation vers Noël.

P. Germán


4 views0 comments

Recent Posts

See All

2º Dimanche du temps de l’Église Année Liturgique A OC/LA, 14 et 15 janvier 2023 1ère lecture : du Livre d'Isaïe, 49,3.6 Psaume : Ps 39(40) 2.4.7-8.9.10 2ème lecture : Commencement de la 1ère lettre d

bottom of page