• stsebastianfrgerma

12º Dimanche du temps de l’Église A Fête des Pères

Los Angeles, le 21 juin 2020

1ère lecture : du Livre de Jérémie 20,10-13

Psaume : Ps 68(69) 8-10.14.17.33-35

2ème lecture : de la lettre de St Paul aux Romains 5,12-15

Evangile : selon St Matthieu 10,26—33

Avec la fête du Corps et du Sang du Christ, que nous avons célébrée la semaine dernière, nous avons conclu les fêtes qui ont commencé avec la Veillée Pascale et nous revenons aux dimanches ordinaires ou temps de l’Église.

Aujourd’hui, la liturgie nous invite à vivre dans la Confiance. C’est-à-dire à garder la Foi en Dieu notre Père, en Jésus notre Frère et en l’Esprit Saint qui est notre guide, notre force et notre Défenseur.

La première lecture nous rappelle la terrible souffrance du prophète Jérémie calomnié, accusé et persécuté par la foule. Au milieu de sa douleur, il chante et loue le Seigneur parce qu’il sait que Dieu délivre le malheureux de la main des méchants.

Avec le psaume, nous avons demandons au Seigneur de répondre à notre appel parce que nous savons qu’Il nous aime profondément et qu’Il écoute toujours l’appel sincère de ses enfants.

Dans la deuxième lecture, Saint Paul nous donne un petit cours de théologie pour nous parler du péché de l’homme et de la grâce que nous avons reçue par Jésus Christ. Notre humanité est marquée par le péché. Nous sommes tous pécheurs et cette condition touche tous les hommes et les femmes de la planète. Mais notre humanité est aussi profondément marquée par le Salut, par la Rédemption, par la Grâce de Jésus Christ qui est mort pour nous libérer du péché, pour vaincre le mal et pour nous donner la vie en abondance.

L’Évangile nous rappelle que Dieu prend soin des oiseaux et que nous valons bien plus qu’un moineau. Il déclare que même les cheveux de notre tête sont tous comptés. Ce n’est pas compliqué quand on n’en a pas beaucoup comme moi.

La conclusion de tout ceci est dans l’Évangile d’aujourd’hui : « Soyez donc sans crainte ».

Saint Jean Paul II quand il a été élu évêque de Rome disait « N’ayez pas peur ».

Nous devons écouter ces paroles aujourd’hui, les vivre dans notre vie quotidienne et les partager avec tous nos frères et sœurs.

Devant la situation d’incertitude que vit notre monde, devant la peur du coronavirus, nous les chrétiens, nous devons parler de la confiance, de la foi, de l’amour de Dieu pour l’humanité et de notre certitude de que le mal n’aura pas le dernier mot dans ce combat que nous affrontons aujourd’hui.

Mais attention, la confiance et la foi en Dieu ont besoin de notre responsabilité et de notre solidarité. L’amour de Dieu ne se manifeste pas si nous ne sommes pas responsables et solidaires.

Ma santé et la vôtre, mon avenir et le vôtre sont dans les mains de Dieu mais ils sont aussi dans nos mains. Dieu compte sur nous pour lutter contre le mal. Il nous a donné l’Esprit Saint pour que nous trouvions la lumière dans le monde et pour que nous ayons la force de combattre toute souffrance dans la création.

En cette fête des Pères remercions le Seigneur pour les Parents qui nous ont appris à être responsables et solidaires, qui ont pris soin de nous quand nous étions petits et qui nous ont laissé partir dans le monde quand nous avons appris à être responsables et solidaires.

Bonne Fête des Pères et soyez responsables et solidaires comme notre Père du ciel. Amen.

P Germán

4 views

Recent Posts

See All

© 2020 by ACFLA. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now