• stsebastianfrgerma

ÉCLAIRER LES CONSCIENCES

Les catholiques aujourd’hui sont bien embarrassés. Nous sommes critiqués, observés et accusés des deux côtés.

Chacun des deux candidats à la présidence utilise quelques-unes de nos valeurs pour faire campagne, tout en rejetant les autres.

La Conférence Episcopale des Etats Unis a publié un document en anglais

https://www.usccb.org/issues-and-action/faithful-citizenship/forming-consciences-for-faithful-citizenship-title et en espagnol

https://www.usccb.org/es/issues-and-action/faithful-citizenship/formando-la-conciencia-para-ser-ciudadanos-fieles-indice.cfm

Intitulé : « Éclairer les consciences pour un exercice de la citoyenneté animée par la foi », dans lequel nos pasteurs nous donnent des principes pour participer à la vie politique : participation qui est un droit et aussi un devoir, exigé par la charité dans la recherche du bien commun.

Les évêques établissent les priorités que nous devons considérer au moment de choisir le candidat pour lequel nous allons voter :

Le respect de la vie, de la conception et jusqu’à la mort naturelle, de toute personne humaine, quelle que soit son origine, sexe ou condition sociale, du mariage et de la famille, de la liberté d’expression (y compris religieuse) et de la création. Le souci de la justice sociale, de la paix et de l’emploi. La solidarité sans frontières et l’attention aux plus fragiles de la société (les pauvres, les migrants, les minorités, les victimes de la violence, des persécutions et des désastres naturels).

Le choix à faire en votant ne peut pas se baser sur la position d’un candidat sur un seul de ces principes mais sur sa position sur l’ensemble et sur sa personnalité (capacité à travailler pour l’unité, intégrité, honnêteté et sincérité).

Nos évêques ne conseillent pas un des candidats et ne condamnent pas non plus l’autre.

Ils nous invitent à choisir en conscience, dans la prière et en toute liberté, en sachant que dans la vie il faut prendre des risques et que voter pour l’un ou l’autre comporte toujours un risque car nous n’avons pas tous les éléments pour faire un choix sûr. Toute personne responsable doit prendre des risques.

Lisez le texte de nos évêques et méfiez-vous des nombreuses informations qui circulent aujourd’hui, pleines de mensonges et destinées à nous intimider pour nous obliger à voter pour l’un ou pour l’autre.

Comptez sur ma prière et votre choix illuminé, par l’Esprit Saint, sera le bon.

Bonne semaine,

P. Germán le 28 octobre 2020 dans la fête de Saint Jude patrons des causes désespérées.

5 views0 comments

Recent Posts

See All

JOURNEE MONDIALE POUR LES PAUVRES

Message du P. Germán JOURNEE MONDIALE POUR LES PAUVRES Le Pape François, qui a toujours été un défenseur des pauvres, a consacré, depuis 2017, l’avant dernier dimanche de l’année liturgique aux pauvre

Le Père d’Anne Carayon est décédé

Robert Carayon, Le Père d’Anne est décédé Aujourd’hui vendredi 12 novembre 2021. Au nom de la communauté catholique francophone de Los Angeles et Orange County, de la communauté de Saint Sébastien et