Vendredi Saint Année Liturgique A Los Angeles, le 14 avril 2017

posted Apr 14, 2017, 10:16 AM by German Sanchez   [ updated Apr 14, 2017, 2:12 PM ]

Vendredi Saint

Année Liturgique A

Los Angeles, le 14 avril 2017

1ère lecture : du Livre du Prophète Isaïe 52,13—53,12

Psaume: Ps 30(31)2.6.12-13.15-16.17.25

2ème lecture : de la lettre aux Hébreux 4,14-16 ; 5,7-9

Evangile: selon St Jean 18,1—19,42

Le vendredi Saint est un jour très paradoxal. C’est le jour le plus triste et le plus sombre de la liturgie et en même temps c’est le jour le plus chargé d’amour et d’espérance dans la vie de l’Église.

Le Vendredi Saint est un jour de ténèbres parce que l’humanité a crucifié le Fils de Dieu. Encore aujourd’hui nous blessons le cœur de Dieu chaque fois que nous faisons du mal à l’un de nos frères et sœurs. Dieu est crucifié quand nous préférons l’égoïsme au partage, quand nous construisons des murs qui nous séparent au lieu de construire des ponts qui nous rassemblent. La Passion du Christ se répète tous les jours à côté de nous chaque fois que la haine, la méfiance et la peur détruisent la communion qui doit exister entre tous les frères et les sœurs du Christ.

Le Vendredi Saint est aussi un grand jour de joie. Sur la croix Dieu nous a tout donné. Nous portons sur nous la croix du Christ parce que nous ne voulons pas oublier que l’amour de Dieu se manifeste dans notre misère, dans notre faiblesse et dans notre péché. Dieu nous aime et il se laisse clouer sur la croix pour que nous soyons libérés du mal et de la mort éternelle. Par l’arbre du Paradis nous avons hérité de tout ce qui est faible dans notre humanité et de l’arbre de la croix nous recevons une surabondance de force et d’amour pour vivre comme des enfants de Dieu que nous sommes.

Merci Seigneur pour l’amour que tu nous donnes et aide-nous à le partager avec ceux et celles qui ne te connaissent pas encore.

Amen.  P. Germán
Comments