Mercredi de Cendres C LA, le 13 fév. 2013

posted Feb 7, 2013, 3:53 PM by German Sanchez   [ updated Feb 12, 2013, 5:30 PM ]

Mercredi de Cendres

Année Liturgique C

Los Angeles, le 13 février 2013

 

1ère lecture : du Livre de Joël 2,12-18

Psaume : Ps 50(51) 3-4,5-6,12-13,14-17

2ème lecture : de la 2ème lettre de St Paul aux Corinthiens 5,20—6,2

Evangile : selon St Mathieu 6,1-6.16-18

Avec le mercredi des Cendres commence le Carême.

Pendant quarante jours, l’Église va nous parler de conversion.

En cette année de la foi je vous propose de vivre ce temps de Carême animés par le désir de vous Réconcilier.

Dans la seconde lettre aux Corinthiens, Saint Paul dit : « Nous vous le demandons, laissez-vous réconcilier avec Dieu ».

Nous avons besoin de nous réconcilier avec Dieu, avec nous-mêmes et avec nos frères et sœurs pour ressusciter avec le Christ dans la joie et dans la paix.

Se réconcilier avec Dieu.

Le Carême est un temps privilégié pour découvrir ou redécouvrir l’amour de Dieu pour chacun. La liturgie va nous dévoiler jour après jour le vrai visage de Dieu. Notre Dieu est un Dieu d’amour, de pardon, de miséricorde, de tendresse et de bonheur. Profitons de ce temps de Carême pour effacer de notre esprit les représentations d’un Dieu qui punit pour les remplacer par un Dieu qui pardonne, qui accueille et qui se réjouit du bien être de ses enfants. Laissons-nous réconcilier avec Dieu. Ouvrons notre cœur à une relation d’amour et de confiance avec le Dieu de la Bible qui attend que nous revenions à Lui.

Se réconcilier avec soi-même.

Si Dieu nous aime, nous aussi nous devons nous aimer. Découvrir et accepter l’amour de Dieu nous conduit à découvrir, à accepter et à apprécier les richesses et les dons que Dieu a mis dans notre cœur et dans notre existence. Le temps du Carême est un temps privilégié pour découvrir ou redécouvrir la valeur de notre vie et l’essentiel dans notre existence. Nous sommes des enfants de Dieu et chacun de nous est unique et précieux car nous sommes l’image et la présence de Dieu sur la terre. Réconcilions-nous avec nous-mêmes. Pardonnons-nous les erreurs du passé pour commencer une vie nouvelle dans la joie et la paix avec Christ ressuscité.   

Se réconcilier avec ses frères et sœurs.

Si nous sommes en paix avec Dieu et avec nous-mêmes, nous allons trouver les paroles et les gestes nécessaires pour nous réconcilier avec nos frères et sœurs. Le temps du Carême est un temps privilégié pour faire le premier pas vers ceux et celles qui nous ont offensé ou que nous avons blessé. Le monde a besoin de paix. Notre réconciliation avec nos frères et sœurs est le premier pas vers la fin des conflits qui nous séparent et qui nous détruisent.

Le jeûne, le partage et la prière sont des instruments qui nous aident à nous centrer sur l’essentiel pour découvrir l’importance de la réconciliation dans la vie de tout homme/femme de bonne volonté.

Bon Carême et laissez-vous réconcilier avec Dieu avec vous-même et avec vos frères et sœurs.

Amén    

P. Germán  P. Germán
Comments