Epiphanie du Seigneur C le 3 Janvier 2010

posted Dec 28, 2009, 9:46 PM by German Sanchez

Epiphanie du Seigneur

Année Liturgique C

Los Angeles, le 3 Janvier 2010

1ère lecture : livre d’Isaie 60,1-6

Psaume : Ps. 71(72)1-2.7-8.10-11.12-13  

2ème lecture: lettre de St Paul aux Ephésiens 3,2-3a.5-6

Evangile: Saint Matthieu 2,1-12

En ce début d’année nous célébrons l’Epiphanie qui est la fête qui nous rappelle que Dieu s’est révélé à toutes les nations.

La présence, dans la crèche, des 3 mages venus d’Orient nous rappelle que l’enfant Jésus est né pour que tous les hommes, tous sans exception, puissent connaitre le visage et l’amour de Dieu.

Aujourd’hui nous parlons beaucoup de mondialisation et nous savons tous que le mot catholique se traduit par universalité. L’Epiphanie est la mondialisation de la présence de Dieu, l’Épiphanie est la manifestation de Dieu à tous les hommes et à toutes les femmes de bonne volonté. L’Église nous invite à célébrer une Épiphanie chrétienne.

Dans le monde entier on célèbre aujourd’hui cette fête avec des galettes, avec des cadeaux et en Orient c’est le jour où on célèbre Noël.

Mais l’Épiphanie perd le sens chrétien si nous oublions de faire comme les Mages :

- se mettre en route,

- reconnaitre la présence de Dieu sur la terre,

- adorer le Seigneur et

- repartir par une autre route, c’est à dire changer de vie.

Il y a quelques jours le monde entier célébrait Noël mais je ne suis pas sûr que tous aient célébré un Noël chrétien. Si nous avons fêté Noël avec des cadeaux, des repas, des rencontres, de l’alcool,… et nous avons oublié ou n’avons pas eu le temps d’aller prier dans une église pour remercier le Seigneur d’être né à Bethleem pour vivre avec nous et pour nous aider à nous engager avec lui dans le combat pour la Justice et pour la paix dans le monde, nous pouvons dire que nous avons célébré un Noël païen. Aujourd’hui nous pouvons nous rattraper en célébrant une Épiphanie chrétienne.

Nous devons faire comme les mages:

-nous mettre en route pour aller dans les lieux où Dieu nous attend : l’Église, la prière, la Bible, les pauvres et tous ceux et celles qui souffrent.

-reconnaitre la présence de Dieu dans notre vie et dans la vie de tous nos frères et sœurs.

-adorer le Seigneur. Nous avons perdu l’habitude d’adorer. Nous pouvons profiter de l’exemple des mages et de la fête de l’Épiphanie pour redécouvrir l’adoration. Reconnaître que nous avons besoin de Dieu et ouvrir notre cœur devant le Seigneur pour qu’il puisse nous remplir de la lumière et de la force de l’Esprit Saint.

-repartir de l’Église et de chaque rencontre avec le Seigneur avec un cœur transformé et un engagement nouveau pour suivre de plus en plus le chemin que Dieu nous montre.

Les baptisés sont invités aujourd’hui à faire comme les mages pour aider tous les hommes à découvrir le sens de l’Épiphanie. Partout dans le monde les hommes et les femmes de bonne volonté peuvent découvrir le vrai visage de Dieu que l’enfant de la crèche nous révèle si nous suivons le même chemin des mages.

Bonne fête de l’Épiphanie et que l’étoile de Bethleem illumine notre route pour que nous découvrions, adorons et annonçons la présence de Dieu parmi nous.

Amen

                        P Germán
Comments