EPIPHANIE DU SEIGNEUR A OC et LA 4-5 janvier 2014

posted Dec 29, 2013, 9:16 AM by German Sanchez

EPIPHANIE DU SEIGNEUR

Année liturgique A

OC et LA  4-5 janvier 2014
1ère lecture :du Livre d'Isaïe 60, 1-6
Psaume : Ps 71(72)1-2.7-8.10-11.12-13
2ème lecture: de la lettre de St Paul aux Éphésiens 3,2-3a.5-6

Evangile : de St Matthieu 2, 1-12

Aujourd’hui nous célébrons la fête de l’Epiphanie, la fête des Rois païens venus de loin adorer l’enfant Jésus, la fête de la manifestation de Dieu à tous les peuples de la terre.

Aujourd’hui l’Église nous rappelle que Jésus est venu dans notre monde pour montrer le visage de Dieu à tous les hommes et les femmes de notre humanité et pour nous apprendre à aimer et à vivre fraternellement.

Pour mieux comprendre le sens de cette fête, je vous propose de reprendre les paroles de Saint Paul aux Ephésiens que nous avons entendues dans la deuxième lecture.

Saint Paul écrit : « … Dieu a révélé maintenant … que les païens sont associés au même héritage, au même corps, au partage de la même promesse, dans le Christ Jésus, par l'annonce de l'Évangile.

Par l’annonce de l’Évangile, les croyants et les non-croyants peuvent découvrir que Dieu est venu sur la terre pour rassembler tous les hommes et les femmes de notre humanité dans le Christ.

L’Évangile, la Bonne Nouvelle que nous proclamons dans nos Églises doit être annoncée à tous les hommes et les femmes que nous côtoyons dans la vie de tous les jours.

Depuis Jean-Paul II, l’Église parle de l’urgence d’une Nouvelle Evangélisation. Le Pape François insiste beaucoup sur l’importance d’aller au delà de nos églises et au-delà de nos communautés pour vivre l’Évangile. Très souvent, le Pape François dit que nous devons aller dans les périphéries de nos communautés pour rencontrer nos frères et sœurs qui sont loin de l’Église et loin de l’Évangile.

La fête de l’Épiphanie rappelle à tous les baptisés, que nous sommes les responsables aujourd’hui de la manifestation de Dieu à toutes les nations.

Alors, regardons une fois de plus l’enfant Jésus dans la crèche et suivons l’exemple de Dieu. Pour se manifester et pour annoncer au monde sa présence, Il s’est fait petit, humble, fragile et silencieux.

Dans ce monde qui aime les grands, faisons-nous petits ; dans cette société qui met en valeur les forts et les puissants, revêtons-nous d’humilité et acceptons notre fragilité. Dans le silence de notre cœur, écoutons la voix de l’Esprit de Dieu. Vivons dans la joie et annonçons par nos paroles et par nos actes que Dieu est au milieu de nous pour nous apprendre à aimer et pour nous aider à construire un monde meilleur pour tous.

Bonne année.

Fr. Germán

Comments