Baptême du Seigneur A, le 9 janvier 2011

posted Dec 25, 2010, 7:15 PM by German Sanchez

Baptême du Seigneur

Année Liturgique A

Los Angeles, le 9 janvier 2011

1ere lecture : du Livre d'Isaïe 42, 1-4.6-7

Psaume : Ps 28(29), 1-2.3-4.9-10
2ème lecture : Des Actes des Apôtres 10, 34-38
Evangile : de St Matthieu 3, 13-17

 

« Celui-ci est mon Fils bien-aimé ; en lui j’ai mis tout mon amour ».

Ces paroles ont été prononcées par Dieu le Père au moment du baptême de Jésus et ces mêmes paroles sont prononcées par Dieu sur chacun d’entre nous le jour de notre baptême.

Aujourd’hui, en même temps que nous célébrons le baptême de Jésus, nous pouvons rappeler, célébrer, réactualiser et renouveler notre propre baptême.

Maintenant que nous sommes adultes et que sommes conscients de faire partie de la famille de Dieu par le baptême, nous pouvons :

-  rendre grâce à Dieu et

- nous engager à vivre comme baptisés.

Rendre grâce à Dieu car le baptême nous révèle l’amour de Dieu pour chacun d’entre nous. Rendre grâce à Dieu pour la confiance qu’Il a en chacun d’entre nous. Dieu nous aime tel que nous sommes, nous sommes ses enfants chéris et il espère que nous répondrons à l’amour qu’il nous donne. Se sentir aimé par Dieu qui est toujours fidèle est important pour vivre dans le monde où parfois nous expérimentons l’infidélité, la solitude ou la peur.

Celui qui vit son baptême chaque jour vit dans la paix car il sait que Dieu est avec lui et que l’amour de Dieu l’accompagne dans toutes ses activités.

Une fois que nous avons rendu grâce à Dieu pour l’amour dont il nous comble, nous pouvons nous engager à vivre comme baptisés et pour cela nous avons l’exemple de Jésus, notre frère ainé dans le baptême.

Les actes des apôtres nous disent que Pierre, en parlant de Jésus après son baptême, dit que Jésus était avec Dieu et que là où il passait il faisait le bien et il guérissait tous ceux qui étaient sous le pouvoir du démon.

Vivre notre baptême consiste à accepter que Dieu soit avec nous pour que nous puissions faire le bien partout où nous allons et que nous puissions combattre le mal là où il se trouve.

Dieu est avec nous et l’Église nous le rappelle le jour de notre baptême, par l’imposition des mains. Laissons-le agir dans notre vie pour que nous soyons des ouvriers du bien et des ennemis du mal.

Rendons grâce à Dieu pour le baptême qui nous révèle l’amour de Dieu et nous invite à vivre comme Jésus en faisant le bien et en combattant le mal.

Amen

P Germán
Comments