5º Dimanche du temps de l’Église A OC et Los Angeles, le 4/5 février 2017

posted Feb 1, 2017, 3:35 PM by German Sanchez   [ updated Feb 1, 2017, 3:43 PM ]

5º Dimanche du temps de l’Église A

Orange County et Los Angeles, 5 février 2017

1ère lecture : du Livre d’Isaie 58,7-10

Psaume : Ps 111 (112) 4-5,6-7,8-9

2ème lecture : de la première lettre de Saint Paul aux Corinthiens 2,1-5

Evangile : selon St Mathieu 5,13-16

Le Seigneur nous appelle pour être le sel de la terre et la lumière du monde.

Le Seigneur nous appelle :

La première réalité ou identité de tout chrétien est de se sentir appelé. Tous les disciples du Christ, tous les baptisés sont des hommes et des femmes appelés par le Seigneur pour réaliser une mission dans le monde.

Depuis notre baptême et dans chaque sacrement nous devons être à l’écoute de l’appel du Seigneur.

Dans chaque Eucharistie, le Christ appelle chaque baptisé à sortir dans le monde pour vivre comme chrétien, pour réaliser sa mission d’envoyé du Seigneur, de représentant de Dieu sur la terre.

Si nous acceptons de recevoir un sacrement, si nous participons à l’Eucharistie dominicale c’est parce que nous voulons écouter la voix du Seigneur qui nous envoie. Nous ne sommes pas des disciples du Christ pour vivre enfermés dans une Église ou dans une communauté. Nous sommes les amis de Jésus pour aller dans le monde, pour vivre et pour parler en son nom.

Avant le baptême d’un enfant, avant de recevoir le sacrement de la confirmation, avant de s’engager dans le mariage ou dans le sacerdoce, avant d’approcher la table de l’Eucharistie nous devons nous préparer pour écouter la voix du Seigneur qui nous appelle pour nous confier une mission.

Le Seigneur nous envoie pour être le sel de la terre et la lumière du monde.

La mission est immense et nous pouvons penser que ce n’est pas pour nous mais pour les autres. Nous pouvons croire que nous n’avons pas les moyens pour accomplir une mission si importante.

Dans ces moments de découragement ou de doute nous devons nous rappeler de Saint Paul. Il s’est présenté avec sa faiblesse, craintif et tout tremblant devant les juifs quand il est allé leur annoncer l’Evangile. Paul dit qu’Il n’a pas utilisé un langage de sagesse pour convaincre mais qu’il a laissé l’Esprit et la puissance de Dieu se manifester en lui.

Nous devons suivre l’exemple de Paul. L’Esprit de Dieu nous habite. Il vient en nous chaque fois que nous recevons un sacrement et Il nous dit les paroles que nous devons prononcer et les actes que nous devons accomplir.

Notre monde a besoin de chrétiens, qui animés par l’Esprit de Dieu, soient sel de la terre et lumière du monde. Le sel existe pour donner du goût à la nourriture et la lumière a pour mission d’illuminer.

Les disciples du Christ ne doivent pas vivre pour eux-mêmes mais pour les autres. Nous sommes envoyés dans le monde pour nous sortir de nous-même et pour nous tourner vers les autres.

Dans la vie de tous les jours, dans nos familles, dans notre travail, dans notre quartier et partout où nous allons, notre foi doit se manifester pour que les autres découvrent que nous sommes le sel de la terre et la lumière du monde.

Nous n’avons pas besoin de prononcer des discours très sages ou de faire des actes prodigieux. Nous devons simplement partager le pain avec celui qui n’en a pas, accueillir les sans-abris, couvrir celui ou celle qui n’a pas de vêtements, visiter les malades, consoler les affligés, accompagner les personnes seules, aider les personnes âgées. Nous devons manifester la foi dans tout ce que nous disons et faisons.

Soyons sel de la terre et lumière pour le monde et nous serons heureux de remplir notre mission et le monde sera meilleur pour tous. Amen. 

P. Germán
Comments