5ème Dim du temps de l’Église B Journée mondiale du mariage OC, LA, 8 février 2015

posted Feb 4, 2015, 6:20 PM by German Sanchez

5ème Dim du temps de l’Église

Année Liturgique B

Journée mondiale du mariage

Orange County, Los Angeles, 8 février 2015

1ère lecture : du livre de Job 7,1-4.6-7

Psaume : 147(148)1-2.3-4.5-6

2ème lecture: 1ere lettre de St Paul aux Corinthiens 9,16-19.22-23

Evangile: Saint Marc 1,29-39

L’Église célèbre ce dimanche la journée mondiale du mariage. Le Pape François a invité les catholiques et les hommes et les femmes de bonne volonté à réfléchir sur les défis actuels du mariage et de la famille.

Prenons le temps, cette semaine pour réfléchir en couple, en famille ou avec des amis sur le mariage et la famille.

Quand un homme et une femme décident de vivre ensemble, par amour, ils sont en train de répondre à un appel de Dieu. Dieu nous appelle à former des familles dans lesquelles l’amour des uns pour les autres doit être l’image de l’amour du Christ pour l’Eglise. Former des familles dans lesquelles la présence des enfants est une participation des parents à l’œuvre de la création.

L’union d’un homme et d’une femme est un engagement sérieux d’une grande responsabilité.

Un engagement sérieux :

Avant de se marier, avant d’avoir des enfants, le couple devrait réfléchir sérieusement. Être sûrs que l’un et l’autre et que l’un avec l’autre désirent s’engager avec Dieu pour devenir dans le monde l’image du Christ qui aime son Église, jusqu’à donner sa vie pour elle et qui lui promet fidélité jusqu’à la fin des temps.

Dans le couple et dans la famille, l’amour des uns pour les autres doit être l’image de l’amour du Christ pour l’Eglise.

L’amour dans un couple ne peut pas être simplement un sentiment. Il doit être aussi un engagement. Le Christ s’est engagé à aimer et à accompagner l’Eglise malgré nos difficultés et nos infidélités. Les époux doivent s’engager l’un envers l’autre à s’aimer, à se respecter et à s’aider, jusqu’à la fin de leurs jours, malgré leurs faiblesses, leurs changements liés à l’âge, à la maladie,…

Puisque le mariage est un engagement, il est important de signer un papier devant une autorité publique et c’est la raison pour laquelle la société nous demande de nous marier civilement. Puisque c’est un engagement avec Dieu, l’Église nous invite à le célébrer aussi en public, devant la communauté. Beaucoup de couples se déchirent, se séparent ou vivent dans l’infidélité ou le conflit parce qu’il leur a manqué l’engagement. S’il n’y a pas d’engagement, il n’y a pas de mariage valide dans l’Église.

Une grande responsabilité :

Dans le couple et dans la famille, la présence des enfants est une participation des parents à l’œuvre de la création. Avant de vivre ensemble, le couple doit comprendre que les enfants qu’ils vont recevoir de Dieu sont un cadeau du ciel qui leur est confié. En même temps, il s’agit d’une grande responsabilité qu’ils acceptent. La créature la plus parfaite de la création est l’homme et la femme. Dieu partage avec les parents la joie et la responsabilité de devenir co-créateurs. Il s’agit d’un énorme cadeau que Dieu fait à l’humanité mais aussi d’une énorme responsabilité. Nous ne pouvons pas avoir des enfants comme les lapins, disait le Pape François il y a quelques jours. Nous devons être des parents responsables. L’homme et la femme sont responsables du bonheur de leurs enfants dès le premier jour de sa conception jusqu’à l’âge adulte de ceux-ci.

Par le sacrement du mariage, Dieu vient dans le couple et dans la famille pour les aider à tenir l’engagement de s’aimer malgré les difficultés de la vie et pour les illuminer et leur donner la force pour être des parents responsables.
Amen    P Germán
Comments