5ème Dim du temps de l’Église C LA, le 10 fév. 2013

posted Feb 7, 2013, 3:52 PM by German Sanchez

5ème Dim du temps de l’Église

Année Liturgique C

Los Angeles, le 10 février 2013

1ère lecture : livre d’Isaïe 6,1-2a.3-8

Psaume :137(138)1-2.2-3.4-5.7-8

2ème lecture: 1ère lettre de St Paul aux Corinthiens 15,1-11

Evangile: Saint Luc 5,1-11

Dans la première lecture, le prophète Isaïe écoute la voix du Seigneur et répond : « Moi, je serai ton messager ».

Dans la deuxième lecture, Saint Paul rappelle aux Corinthiens l’Évangile qu’il leur a annoncé.

Et dans l’Évangile, Jésus dit à Simon Pierre : « Désormais ce sont des hommes que tu prendras ».

Nous pouvons actualiser ces textes en disant que nous sommes dans l’Église pour annoncer l’Evangile.

Nous sommes dans l’Église :

Souvent l’architecture des églises prend la forme d’un bateau renversé. Le toit de plusieurs églises nous rappelle la coque d’un bateau.

L’Église est le bateau dans lequel nous nous sommes embarqués le jour de notre baptême. Le capitaine de ce bateau est l’Esprit Saint et quand nous nous laissons guider par lui tout va bien mais quand nous nous éloignons du cap qu’Il nous indique, nous nous perdons et nous sommes à la dérive.

Il nous arrive de traverser des tempêtes comme celle que nous sommes en train de traverser actuellement avec le scandale de la pédophilie. Il nous arrive de nous décourager par le manque de prêtres, de religieux, de religieuses et de laïcs engagés.

Mais dans tous ces moments de brouillard ou de ténèbres nous devons nous rappeler que le Christ est avec nous dans le bateau de l’Église et qu’il nous invite à avancer au large et à jeter encore et encore les filets pour continuer à annoncer la Parole de Dieu.

Nous sommes tous dans le même bateau et ce bateau avance grâce à la mission que nous avons reçu d’

Annoncer l’Évangile :

Tous les baptisés sont responsables de l’annonce de l’Évangile. Chacun doit se sentir investi de la mission de témoigner de la Parole de Dieu dans ses actes et dans ses paroles.

Le monde d’aujourd’hui n’a pas envie de professeurs ou de moralistes qui disent ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire.

Les gens de notre époque ont soif de témoins qui vivent l’Évangile dans la vie de tous les jours.

Nous sommes dans le bateau de l’Église pour travailler pour la justice et pour la paix. Le bateau avancera aujourd’hui si tous les baptisés se laissent animer par l’Esprit de Dieu et s’engagent dans la construction d’un monde meilleur pour tous.

Les péchés du passé sont une souffrance pour l’Église et nous travaillons ensemble pour que plus jamais un enfant ne soit détruit par un adulte mal intentionné. L’Église d’aujourd’hui a mis en place des techniques très sophistiquées pour prévenir tout abus sur les mineurs.

Le Christ, notre maître est avec nous et il nous invite à avancer au large.

Soyons fiers de l’Église malgré ses faiblesses et engageons-nous avec elle à annoncer l’Evangile dans notre façon de vivre.

Amen.

                        P Germán
Comments