4º Dimanche de l’Avent A Los Angeles, le 18 décembre 2016

posted Dec 15, 2016, 11:57 AM by German Sanchez   [ updated Dec 15, 2016, 3:48 PM ]

4º Dimanche de l’Avent A

Los Angeles, le 18 décembre 2016

1ère lecture : du livre d’Isaïe 7,10-16

Psaume : 23(24) 1-2.3-4.5-6

2ème lecture : Commencement de la lettre de St Paul aux Romains 1,1-7

Evangile: Saint Matthieu 1,18-24

En ce dernier dimanche avant Noël, la liturgie et l’Église nous invitent à réfléchir sur la famille comme lieu de confiance et lieu de paix.

La famille a été et continue à être un lieu important pour le développement de tout être humain.

Dieu a choisi pour son Fils une famille dans laquelle il puisse grandir en confiance et en paix.

Joseph et Marie sont un exemple pour tous les époux et les parents.

Ils sont un homme et une femme qui écoutent la Parole de Dieu pour découvrir son plan pour le couple, pour le bébé et pour la famille.

Les parents de Jésus font confiance à Dieu, ont confiance l’un en l’autre et font confiance à la vie. Malgré les difficultés qu’ils doivent traverser depuis le début de leur relation, Marie et Joseph vivent toujours dans la confiance. Marie gardait tous les événements dans le fond de son cœur et Joseph écoutait la voix de Dieu dans ses rêves et dans sa prière. Ils ne font pas de bruit autour d’eux. L’enfant ne se rend pas compte du poids que les parents portent et des décisions importantes qu’ils doivent prendre. Les parents agissent comme adultes qu’ils sont et ensemble ils décident ce qu’ils doivent faire pour le bien de l’enfant. La discrétion de Joseph et Marie permet à l’enfant Jésus de grandir dans la confiance et dans la paix.

Le couple que Dieu choisit pour accueillir son Fils sur la terre et pour être les parents du Messie est un couple qui agit toujours selon les projets de Dieu. Probablement que Joseph avait ses projets personnels et que Marie avait des rêves de jeune fille qu’ils ont dû laisser de côté pour suivre le plan que Dieu leur propose pour que l’enfant Jésus puisse avoir une famille unie vivant dans la confiance et dans la paix.

L’Église insiste depuis toujours et surtout en ces dernières années dans l’importance du bien-être de la famille pour l’équilibre des enfants qui seront les adultes de demain. L’Église voudrait que dans toutes les familles il y ait beaucoup de dialogue. Que les parents agissent en tant qu’adultes et qu’ils prennent toujours les décisions qui concernent le couple, les enfants et la famille après avoir écouté la Parole de Dieu. Qu’ils essayent de suivre dans la confiance le plan de Dieu.

Aujourd’hui l’Église est de plus en plus soucieuse dans la préparation des couples qui décident de se marier pour aider les jeunes fiancés à assumer le mieux possible leur mission d’époux et de parents. 

Nous savons tous, par expérience personnelle, à quel point nous sommes marqués, par les évènements importants que nous avons vécus dans notre enfance.

Nous savons tous, par expérience personnelle, que l’amour que nous avons reçu dans nos familles quand nous étions enfants, a une grande influence dans l’amour que nous transmettons aujourd’hui à ceux et celles que nous rencontrons.

Nous savons tous, par expérience personnelle, que les moments difficiles de notre enfance nous ont marqué profondément. Que nous désirons au fond de nous-mêmes éviter que nos enfants vivent les mêmes situations compliquées que nous avons vécues quand nous étions enfants.

En cette semaine qui nous sépare de Noël, essayons de travailler pour améliorer les relations dans notre famille. Dans toutes les familles il y a quelque chose à faire pour que la communication soit meilleure et pour que la confiance et la paix grandissent.

P Germán
Comments