4ème Dim. de l’Église B, le 1 fév. 09

posted Jan 30, 2009, 9:23 PM by German Sanchez

1ère lecture : livre du Deutéronome 18,15-20

Psaume : 94(95)1-2.6-7.7-9  

2ème lecture: lettre de St Paul aux Corinthiens 7,32-35

Evangile: Saint Marc 1,21-28

 

La Liturgie de ce dimanche nous invite à reconnaitre l’autorité de Jésus et à devenir ses disciples.

Prenons quelques instants pour comprendre

-L’autorité de Jésus

-Être disciples de Jésus

 

-L’autorité de Jésus.

Une des caractéristiques de Jésus et une des qualités qui le différencient des autres Prophètes est l’autorité avec laquelle il parle. Saint Marc nous dit que les gens étaient frappés par son enseignement, car il enseignait en homme qui a autorité, et non pas comme les scribes. En l’écoutant et en le voyant agir, tous disaient : « Voilà un enseignement nouveau, proclamé avec autorité ! »

L’autorité de Jésus ne lui vient pas de sa force physique, ni de ses diplômes, ni de son pouvoir économique ou politique. Il ne crie pas pour manifester son autorité et il n’utilise pas non plus la force pour imposer son enseignement.

Le gens reconnaissent l’autorité dans la Parole de Jésus parce qu’ils voient que ce qu’il dit correspond à ce qu’il fait. Dans sa vie et dans son comportement quotidien Jésus est en accord avec ses déclarations, ses conseils et toutes ses Paroles sont l’expression orale des actes qu’il réalise dans sa vie de tous les jours.

Dans l’Évangile de ce matin, Jésus nous montre le chemin que nous devons suivre pour que la parole des parents, des professeurs, des chefs d’entreprise ou du prêtre soit reconnue comme une parole d’autorité. Essayons de vivre ce que nous enseignons. Mettons en pratique toutes nos paroles pour que nous agissions comme Jésus : avec autorité.

 

-Être disciples de Jésus

La liturgie d’aujourd’hui nous invite aussi à revoir notre façon d’être disciples de Jésus.

Il est vrai que le premier pas pour devenir disciple du Christ est la connaissance. On ne peut pas suivre quelqu’un que l’on ne connait pas. Mais la connaissance n’est pas suffisante. Les ordinateurs connaissent énormément de choses et ce n’est pas pour autant que nous allons les considérer comme de bons chrétiens. L’Évangile de ce dimanche nous dit que les esprits mauvais connaissent très bien Jésus et savent qu’il est venu pour détruire le mal.

Oui, il ne suffit pas de connaitre Jésus, de savoir par cœur son catéchisme et de réciter toutes les prières qui existent dans les missels pour se considérer un disciple de Jésus. Il faut suivre le Christ et imiter sa façon de vivre et sa façon d’aimer. Aimez-vous les uns les autres « comme » je vous ai aimés. Le disciple du Seigneur est celui ou celle qui dans sa vie de tous les jours essaie d’imiter la vie du Christ.

Aujourd’hui nous sommes invités à réfléchir sur notre façon d’exercer l’autorité et sur notre manière d’être disciples du Christ.

Ne fermons pas notre cœur, mais écoutons la voix du Seigneur.

Amen

                        P Germán
Comments