3º Dimanche de Pâques A OC-LA, 3-4 mai 2014

posted May 1, 2014, 3:44 PM by German Sanchez

3º Dimanche de Pâques 

Année Liturgique A

Orange County-Los Angeles, 3-4 mai 2014

1ère lecture : des Actes des Apôtres 2,14.22-23

Psaume : Ps 15(16) 1-2.5.7-8.9-10.11

2ème lecture : de la 1ère lettre de St Pierre 2,17-21

Evangile: de St Luc 24,13-35

L’Évangile de ce dimanche nous transmet la rencontre entre Jésus ressuscité et les disciples d’Emmaüs.

Dans ce récit nous pouvons retenir 3 points pour la réflexion de cette semaine :

Les disciples étaient aveugles.

Le cœur des disciples était lent à croire.

Les disciples le reconnurent à la fraction du pain.

Les disciples étaient aveugles.

L’Evangéliste nous dit que les disciples qui marchaient de Jérusalem vers Emmaüs étaient tristes, déçus et sûrement un peu désespérés. Ils avaient mis leur espérance en Jésus de Nazareth. Pour eux, tout vient de finir par un échec apparent. Ils sont aveuglés par la situation. La  souffrance, l’incompréhension et le désespoir ne leur permettent pas de reconnaître Celui qui marche et qui parle avec eux. Jésus est toujours proche des personnes qui souffrent ou qui se trouvent dans les ténèbres du mal ou du péché. Jésus marche toujours à nos côtés.

Le cœur des disciples était lent à croire.

Jésus dit aux disciples que leur cœur est lent à croire tout ce que les prophètes avaient annoncé. Depuis qu’Adam et Eve se sont éloignés de Dieu, notre Père n’a pas arrêté d’envoyer des prophètes et des messagers pour annoncer que le Christ allait venir et que le péché, le mal et la mort allaient être vaincus.

Voyant l’incrédulité de l’humanité, Dieu envoya son propre Fils. Dieu est venu nous dire qu’Il nous aime et que le mal, la souffrance et le péché vont disparaître de l’humanité quand le Christ reviendra.

Le texte de l’Évangile nous dit aussi que les disciples d’Emmaüs reconnurent Jésus à la fraction du pain.

Les yeux des disciples s’ouvrirent et ils ont pu voir et reconnaître le Ressuscité. Leur intelligence est éclairée pour comprendre les Ecritures. Leur cœur s’est adouci pour accepter la foi. Le repas avec le Ressuscité permet aux disciples d’Emmaüs de retrouver l’Espérance, l’envie de vivre et le désir d’aller partager la Bonne Nouvelle avec leurs amis.

Nous avons besoin de l’Eucharistie pour comprendre la Parole de Dieu. Le repas Eucharistique nourrit notre foi, nous montre le chemin et nous donne la force pour vivre dans le monde comme enfants de Dieu et ouvriers de paix.

Un chrétien qui ne participe pas régulièrement à l’Eucharistie est un chrétien mal nourri, sa foi est en danger, elle risque de mourir ou de se transformer en superstition.

Si nous voulons annoncer avec joie que le Christ habite notre cœur et qu’Il est vivant dans notre monde, nous devons nourrir la foi avec l’Eucharistie. Nous devons soigner nos Eucharisties pour qu’elles soient des rencontres heureuses avec le Christ. Si nous célébrons l’Eucharistie dans la joie nous allons rentrer chez nous pour transmettre au monde le bonheur de l’Évangile dont le Pape François parle souvent.

En ce troisième dimanche de Pâques, demandons au Ressuscité d’ouvrir nos yeux, d’adoucir notre cœur et de nous aider à découvrir la beauté, la joie et la richesse de l’Eucharistie. Alors, nous vivrons heureux dans ce monde qui a besoin d’hommes et de femmes remplis de l’Esprit de Dieu.

Amen.

P Germán
Comments