3º Dimanche de l’Avent Los Angeles, le 11 décembre 2017

posted Dec 7, 2016, 1:10 PM by German Sanchez   [ updated Dec 10, 2016, 1:39 PM ]

3º Dimanche de l’Avent

Année Liturgique A

Los Angeles, le 11 décembre 2017

1ère lecture : du livre d’Isaie 35,1-6a.10

Psaume : 146 (147)6-7.8-9.9-10

2ème lecture :de la lettre de St Jacques 5,5-7

Evangile: de Saint Mathieu 11,2-22

Le troisième dimanche de l'avent est connu comme le dimanche de la joie.

Les chrétiens, les disciples du Christ doivent vivre dans la joie parce que :

1.- Nous attendons la venue du Seigneur.

Le troisième dimanche de l’avent est le dimanche de la joie parce que nous nous préparons à célébrer la naissance de Celui qui est né à Bethléem il y a plus de 2000 ans et qui va naître encore dans deux semaines dans chacun de nos foyers, dans la crèche de chacun de nos cœurs.

La joie de Noël n’est pas seulement le souvenir d'un évènement historique mais la célébration d'un évènement d'actualité. Nous attendons la venue du Seigneur et elle est imminente. Il va naître dans quelques jours. Réjouissons-nous.

2.- Il y a des signes qui annoncent son retour.

Le retour du Christ, la naissance de Jésus est annoncée par tous les signes d’amour que nous découvrons aujourd’hui autour de nous.

Dieu est amour et toutes les manifestations d’amour dont nous sommes témoins sont des signes du retour imminent du Seigneur.

Nous pouvons tous faire une liste des signes d’amour que nous découvrons tous les jours dans notre société et dans notre monde.

Je voudrais simplement parler de deux signes qui me semblent importants pour découvrir que dans l’amour, Dieu est à l’œuvre et que sa venue est proche. Le premier signe est le réveil de l’humanité à l’importance de prendre soin de la création. Aujourd’hui nous sommes tous conscients qu’il faut l’aimer, la protéger et la chérir. On ne voit plus ou presque plus de personnes qui jettent un papier ou une bouteille dans la rue. On ne tue plus les animaux simplement pour les tuer. On admire, on contemple et on dialogue avec la nature. Le Seigneur est proche et nous sommes en train de découvrir que pour l’accueillir nous devons lui présenter la création d’une façon plus belle que nous l’avons reçue.

Un autre signe d’amour et de la présence de Dieu parmi nous est le travail que le Pape François est en train de réaliser dans notre monde. Par ses paroles et par ses actes, le Pape nous invite tous les jours à reconnaître la fraternité universelle ; la richesse de la famille humaine qui doit se rassembler pour former une seule humanité. Le Pape est en train de nous aider à détruire les murs qui séparent les riches des pauvres, les européens des latino-américains, des asiatiques ou des africains, les citoyens et les exilés. Il y a encore beaucoup à faire mais nous sommes en route.

3.- Nous avons été choisis pour être messagers de l’espérance.

La troisième raison pour laquelle nous devons nous réjouir aujourd’hui c’est parce que vous et moi, qui allons célébrer Noël dans quelques jours, nous avons été choisis pour annoncer la Bonne Nouvelle : Le Christ va naître et vous et moi nous sommes les messagers de ce grand événement. Profitons de ce Noël pour aider tous nos frères  et sœurs à découvrir la grandeur et l’importance de cette nouvelle.

Soyons de messagers d’espérance et célébrons Noël dans la joie, avec toute la création.

P. Germán
Comments