3º Dimanche de l’Avent B LA. le 14 déc. 2014

posted Dec 10, 2014, 5:48 PM by German Sanchez

3º Dimanche de l’Avent

Année Liturgique B

Los Angeles, le 14 décembre 2014

1ère lecture : du livre d’Isaie 61,1-2a.10-11

Psaume : Luc 1,46b-50.53-54

2ème lecture : 1ère  lettre de St Paul aux Thessaloniciens 1Th 5,16-24

Evangile: de Saint Jean 1,6-8.19-28

Le troisième dimanche de l’Avent est connu comme le dimanche de la joie. Dans le passé, on chantait au début de la messe : « Gaudete in Domino semper ; réjouissez-vous dans le Seigneur toujours ».

La liturgie de ce troisième dimanche de l’Avent nous invite à vivre dans la joie.

Le monde sait que Noël est la fête de la joie. Les vitrines, les rues, les maisons et les églises sont pleines de lumière pour célébrer la fête de Noël dans la joie.

Mais la joie de Noël n’est pas une joie superficielle, évidente, éclatante ou imposante. La joie de Noël est discrète, mystérieuse, cachée et invisible.

La joie de Noël se découvre dans la crèche. Nous sommes en train de nous préparer pour découvrir la source de la joie, l’origine de la lumière, la naissance de Dieu sur la terre.

Il n’y a pas de joie plus complète, plus intense et plus forte que de savoir que Dieu habite dans nos cœurs.

Il n’y a pas de cadeau plus beau et plus cher que de recevoir dans sa vie la lumière, la présence et la force de Dieu.

Réjouissons-nous, nous avons été choisis par Dieu pour être la crèche de notre époque. Nous sommes les tabernacles vivants que Dieu a choisis pour faire sa demeure. Voilà pourquoi notre joie doit éclater aujourd’hui. Nous sommes heureux parce Dieu nous a choisis pour faire de nous, comme Il a fait de Jean le Baptiste, les témoins de sa présence au milieu de notre humanité.

Le jour de Noël nous allons dire avec Jean le Baptiste : « Voici l’Agneau de Dieu, voici Celui qui enlève le péché du monde ». « Voici Celui qui vient nous révéler le visage de Dieu pour que nous puissions devenir comme Lui les enfants chéris de Dieu et les frères et sœurs de toute l’humanité ».

Réjouissons-nous, soyons dans l’allégresse ! Nous allons célébrer la naissance du Prince de la Paix et malgré toutes les apparences, la Paix du Christ régnera dans le cœur de tous les hommes et les femmes de bonne volonté.

Joignons notre prière à celle de Marie pour rendre grâce à Dieu pour nous avoir choisis pour être ses ouvriers dans ce Royaume où la lumière et la joie s’imposent chaque fois qu’un homme ou une femme découvre et annonce la présence discrète de Dieu dans le monde. Rendons grâce à Dieu et vivons dans la joie car nous pouvons célébrer Noël tous les jours si nous croyons que Dieu naît dans notre vie chaque fois que la flamme de l’amour illumine nos activités et nos paroles.

Soyez dans la joie pour accueillir dans votre cœur Celui qui veut faire de votre vie une crèche vivante.

Bonne préparation vers Noël.   

P Germán
Comments