33º Dimanche du temps de l’Église A LA, 13 novembre 2011

posted Nov 8, 2011, 10:54 AM by German Sanchez

33º Dimanche du temps de l’Église

Année Liturgique A

Los Angeles, 13 novembre 2011

1ère lecture : du Livre des Proverbes 31,10-13.19-20.30-31

Psaume : 127(128)1-2.3. 4-5

2ème lecture : 1ère lettre de Saint Paul aux Thesaloniciens 5,1-6

Évangile : selon St Mathieu 25,14-30

En En cet avant-dernier dimanche de l’année liturgique A, la Parole de Dieu nous dit que Dieu nous fait confiance et que nous ne devons pas avoir peur d’agir dans le monde et dans l’Église.

Dieu nous fait confiance.

Depuis le premier jour de la création Dieu fait confiance à l’homme et à la femme. Malgré le comportement de l’humanité qui n’a pas toujours été fidèle à son Créateur, Dieu continue à nous faire confiance.

Dieu a mis la création dans nos mains et il partage avec nous le pouvoir de créer et de procréer.

Aujourd’hui nous pouvons prendre conscience de la bonté de Dieu qui fait confiance à l’homme et à la femme tout en connaissant nos faiblesses.

Aujourd’hui nous pouvons aussi prendre conscience de la responsabilité qui est la nôtre devant la création et devant l’humanité.

Dieu nous aime tellement qu’il nous confie l’œuvre chérie de ses mains : la création et l’humanité.

Nous, l’humanité, les hommes et les femmes d’ici-bas, sommes responsables de la création et aussi de nos frères et sœurs. Dieu s’est retiré pour nous laisser agir ; l’avenir de notre monde, la paix de nos pays, le bonheur de nos frères et sœurs sont dans nos mains. Dieu nous fait confiance et il compte sur nous. Il nous a donné des talents innombrables et différents pour que nous continuions la création en travaillant ensemble.

Chacun doit s’arrêter un instant pour faire la liste des talents qu’il (elle) a reçu de Dieu et pour se demander comment il (elle) est en train de les utiliser pour le bien de la création et pour le bien de l’humanité. Dieu nous fait confiance et nous sommes libres de faire fructifier ou d’enterrer d’une façon égoïste ou par crainte, les talents que nous avons reçus.

Nous ne devons pas avoir peur d’agir dans le monde et dans l’Église.

Parfois nous ne donnons pas la juste valeur aux talents que nous avons reçus. Souvent nous nous comparons aux autres et nous découvrons qu’il y a des personnes qui ont plus de talents que nous.

Ne pas reconnaître la richesse et la valeur des talents qui sont les nôtres et se comparer aux autres peuvent nous conduire vers la peur ou la crainte.

Se considérer incapable ou avoir peur d’agir pour éviter de se tromper ne sont pas des comportements chrétiens.

Dieu nous fait confiance et nous devons nous faire confiance à nous-mêmes et aux autres. Dieu nous connaît, il sait que nous risquons de faire des erreurs et que nous en faisons mais Dieu est patient et il nous aime tel que nous sommes.

Parfois nous ne nous engageons pas dans la société ou dans l’Église parce que nous avons peur de ne pas être à la hauteur. Écoutons la Parole de Dieu qui nous dit aujourd’hui que Dieu n’aime pas les gens qui vivent dans la peur et qu’il attend que nous fassions fructifier les talents qu’il nous a confiés.

Nous devons nous sentir responsables de l’avenir de notre monde et de l’avenir de l’Église. Chacun d’entre nous doit s’engager dans la construction d’un monde meilleur et d’une Église plus vivante. Nous serons heureux (ses) de laisser une création plus belle et une Église plus évangélique pour les générations qui viennent.

N’attendons pas demain pour nous engager dans la société et dans l’Église. Dieu nous attend pour commencer le travail aujourd’hui.

Amen.  

P Germán
Comments