33ème Dim C, 14 novembre 2010

posted Nov 10, 2010, 6:28 PM by German Sanchez   [ updated Nov 13, 2010, 1:35 PM ]

33ème Dim du temps de l’Église

Année Liturgique C

Los Angeles, 13 et 14 novembre 2010

1ère lecture : du Livre du prophète Malachie 3,19-20a

Psaume 97 (98)5-6.7-8.9

2ème lecture: de la 2ème lettre de Paul aux Thessaloniciens 3,7-12

Evangile: Saint Luc 21,5-19

L’Évangile de ce dimanche nous parle de guerres, des tremblements de terre, des épidémies, des famines, des persécutions, des faits terrifiants, des divisions dans les familles,….. on a l’impression d’être assis devant la télévision pour regarder le journal qui ne nous transmet que des malheurs.

Mais l’Évangile est bonne nouvelle et si nous restons sur ces paroles et ces événements négatifs nous passons à côté du message que la Parole de Dieu nous transmet avec des exemples tirés de la vie de tous les jours.

Il me semble que l'Évangile de cette semaine nous invite à vivre dans la confiance et dans la fidélité.

Le chrétien est quelqu’un qui, face au malheur, devant la méchanceté et l’horreur, cherche toujours la lumière de la résurrection, la confiance dans la présence dans ce monde du Dieu de Jésus Christ qui nous invite à  croire en la capacité de l’homme à rebondir, à détruire le mal et à combattre la souffrance.

Nous savons que le mal existe et la Bible ne le cache pas. Comme tous les hommes, nous sommes témoins de la désolation et de l’horreur qui souvent sont plus visibles que les bonnes actions et l’amour qui existent dans notre société.

L’Évangile nous rappelle que Dieu est avec nous et qu’il nous donnera les paroles et la sagesse pour dépasser toutes les situations de malheur.

En plus de l’invitation à vivre dans la confiance, l’’Evangile nous rappelle la fidélité au Seigneur.

Si on nous annonce que la fin des temps aura lieu demain ou que notre rencontre avec Dieu se produira dans les jours qui viennent, je suis sûr que beaucoup de nos contemporains vont se précipiter à l’Église pour que nous les aidions à se préparer à cette rencontre avec Dieu. Mais comme nous ne savons ni le jour ni l’heure de notre rencontre avec Dieu, nous risquons et effectivement nous voyons beaucoup de gens qui se sont laissés égarer par des philosophies, des théories et des méthodes qui proposent du bien-être temporel en occultant ou en se mettant à la place de Dieu.

Aujourd’hui nous avons de plus en plus de gourous qui nous vendent (parce que ce n’est jamais gratuit) des méthodes, des techniques, des livres, des interprétations et toutes sortes de propositions pour nous égarer. Il y en a même qui utilisent la Bible pour se présenter au nom du Seigneur pour faire des disciples. Écoutons aujourd’hui l’Évangile qui nous met en garde, Jésus nous dit : « Même s’ils disent qu’ils viennent en mon nom, ne marchez pas derrière ».

Où en sommes-nous de la fidélité au Seigneur ? Croyons nous qu’Il est le seul qui peut nous guérir, nous sauver, nous consoler et nous donner la force et la joie pour vivre dans la confiance ou avons-nous une liste de personnes qui nous vendent du bien-être passager quand nous sommes malades ou tristes, avec des difficultés ou simplement quand nous cherchons la paix et le calme dans notre vie ?

Aujourd’hui l’Évangile nous invite à vivre dans la confiance et dans la fidélité au Seigneur. Ouvrons notre cœur pour écouter Celui qui n’a jamais déçu personne et qui nous montre le chemin du bonheur sans vider nos portefeuilles.

Amen

P Germán
Comments