31ème Dim du temps de l’Église B OC et LA, 3/4 Nov. 2012

posted Nov 1, 2012, 10:29 AM by German Sanchez

31ème Dim du temps de l’Église

Année Liturgique B

OC et LA, 4 Novembre 2012

1ère lecture : du livre du Deutéronome 6,2-6

Psaume : 118(119)

2ème lecture: de la lettre aux Hébreux 7,23-28

Evangile: Saint Marc 12,28b-34

 

Si je vous demande combien de commandements, combien de préceptes ou combien de lois il y a dans l’Église catholique, je ne suis pas sûr que nous arrivions à nous mettre d’accord ce matin ; ni sur le nombre, ni sur le contenu des lois que nous devons respecter pour être des bons catholiques.

Il y a parmi vous ceux et celles qui sont en train de penser aux dix commandements ou les dix paroles que Dieu donna à Moïse sur le Sinaï (1.-Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur et de toute ton intelligence.

2.- Tu n’auras pas d’idoles

3.-Tu ne prononceras pas le nom de ton Dieu à faux

4.- Tu sanctifieras les fêtes

5.- Tu honoreras ton père et ta mère

6.- Tu ne tueras pas et ne commettras pas d’homicide.

7.- Tu ne commettras pas d’adultère.

8.- Tu ne voleras pas.

9.- Ne rends point contre ton prochain un faux témoignage.

10.- Ne convoite pas la maison de ton prochain ;)

pour aider le peuple à vivre heureux. Ces dix paroles restent d’actualité même si je ne suis pas sûr que nous les connaissions par cœur.

Il y a aussi le code du droit canonique et je suis sûr que de ses 1752 articles nous ne connaissons même pas les 10%.

Au temps de Jésus, les juifs avaient seulement 613 lois qu’ils devaient connaître par cœur et qu’ils devaient respecter pour rester dans la communauté.

Un docteur de la loi, en voyant que les gens étaient perdus et qu’ils n’arrivaient pas à connaître par cœur tous les lois, demanda à Jésus quel est le plus grand de tous les commandements.

Aujourd’hui nous pouvons aussi constater que parmi les catholiques, il y en a beaucoup qui ont arrêté toute pratique religieuse parce qu’ils ne veulent pas entendre parler de la liste innombrable des lois de l’Église.

Alors, nous aussi, nous sommes tentés de poser la même question à Jésus : quel est le premier de tous les commandements ?

Et Jésus nous donne aujourd’hui la même réponse qu’il donna au docteur de la loi il y a plus de deux mille ans : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu, de tout ton cœur et de toute ton intelligence et tu aimeras ton prochain comme toi-même ».

Le prochain, nous savons comment nous devons faire puisque nous devons l’aimer comme nous-même. C'est-à-dire, nous devons faire pour le prochain tout ce que nous aimons que le prochain fasse pour nous : lui pardonner quand il nous fait tort, aller le voir quand il est en prison ou malade, le consoler quand il pleure, être juste quand il est travaille pour nous, l’accueillir quand il est étranger, lui donner à boire et à manger quand il a soif ou faim,… etc. Tout ce que nous aimerions que l’on fasse pour nous dans le cas où nous serions dans le besoin.

Mais comment aimer Dieu ? Pour aimer Dieu nous devons faire sa volonté et sa volonté est que nous aimions notre prochain.

La réponse est claire et courte. Si nous voulons vivre notre baptême, si nous voulons être catholiques, si nous voulons vivre en paix avec Dieu et avec les autres il n’y a qu’une loi: aime Dieu et ton prochain comme toi-même.  Amen.  P. Germán
Comments