30º Dimanche du temps de l’Église AL A Los Angeles, 26 octobre 2014

posted Oct 23, 2014, 12:30 PM by German Sanchez

30º Dimanche du temps de l’Église

Année Liturgique A

Los Angeles, 26 octobre 2014

1ère lecture : du Livre de l’Exode 22,20-26

Psaume : 17(18)2-3.3-4.47.51

2ème lecture : de la 1ère lettre de Saint Paul aux Thesaloniciens 1, 5c-10

Évangile : selon St Matthieu 22,34-40

L’Evangile de ce dimanche nous livre le cœur de la Parole de Dieu, l’essentiel du message de Jésus, le fondement de la foi, le contenu de l’enseignement de l’Eglise.

« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit et Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Tout ce qu’il y a dans l’Écriture, dans la Loi et les Prophètes dépend de ces deux commandements. »

Les chrétiens, les baptisés, les disciples du Christ sont des hommes et des femmes qui savent que le seul chemin pour accéder au bonheur est celui de l’amour : aimer Dieu et son prochain comme soi-même.

L’amour de Dieu et du prochain sont indissociables. Nous ne pouvons pas aimer Dieu que nous ne voyons pas si nous n’aimons pas notre prochain que nous côtoyons tous les jours. Nous ne pouvons pas aimer vraiment et inconditionnellement notre prochain si nous n’aimons pas Dieu et si nous ne reconnaissons pas dans le visage de nos frères et sœurs l’image de Dieu.

Si nous disons que nous aimons Dieu et que nous ne faisons pas d’efforts pour aimer notre prochain avec ses qualités et ses défauts nous sommes dans le mensonge. Dieu se révèle dans la vie de l’homme et de la femme et surtout dans la vie de ceux et celles qui souffrent et qui sont marginalisés par la société. Dieu n’est pas dans le ciel, il est au milieu de nous. Dieu n’est pas un Esprit inabordable ; il a pris chair pour vivre au milieu de nous et pour que nous puissions le reconnaître dans l’existence de notre prochain.

Alors, notre amour pour Dieu dépend de notre amour pour nos frères et sœurs.

Et l’amour du prochain dépend aussi de notre amour pour Dieu. Plus nous reconnaissons dans la vie et dans l’existence de nos frères et sœurs, la présence de Dieu, plus nous allons pratiquer la justice, le respect et la miséricorde avec eux.

Pour manifester l’amour pour notre prochain nous devons agir envers nos frères et sœurs de la même manière que Dieu agit envers nous. La justice, le respect et la miséricorde sont indispensables dans nos relations pour reproduire la relation que Dieu a envers chacun de nous.

Parfois nous avons du mal à reconnaître dans le visage de certains frères et sœurs l’image de Dieu. Dans ces cas nous devons affirmer notre foi et nous rappeler que Dieu est présent et lié à tout homme et à toute femme quel que soit son péché ou quelle que soit sa souffrance.

L’amour n’est pas simplement une parole, l’amour est un projet exigeant, un chemin difficile mais c’est la seule route que nous avons devant nous pour construire l’humanité comme Dieu l’a voulue au moment où il l’a créée.

Si nous aimons Dieu nous devons aimer notre prochain car Dieu se révèle dans le visage de nos frères et sœurs et si nous aimons notre prochain nous devons aimer Dieu car notre prochain est dans le cœur de Dieu. Le bonheur, le salut  de l’humanité est la seule préoccupation de Dieu.

Engageons-nous aujourd’hui à vivre la foi. Prenons donc le chemin de la justice, le respect et la miséricorde pour montrer à la société que nous aimons Dieu et notre prochain comme nous-même. C’est ça notre foi et l’Eucharistie et les Sacrements sont la nourriture que nous prenons pour arriver à vivre ce grand commandement : aimer Dieu et son prochain comme soi-même.

Amen.   

P Germán
Comments