2º Dimanche de l’Avent B LA, le 10 décembre 2017

posted Dec 7, 2017, 9:18 AM by German Sanchez

2º Dimanche de l’Avent

Année Liturgique B

LA, le 10 décembre 2017

1ère lecture : du livre d’Isaie 40,1-5.9-11

Psaume : 84 (85)9-10.11-12.13-14

2ème lecture : de la 2ème lettre de St Pierre Apôtre 3,8-14

Evangile: de Saint Marc 1,1-8

La liturgie de ce deuxième dimanche de l’avent nous invite à préparer le chemin pour que le Christ puisse naître dans notre vie et dans notre monde.

Je vous propose trois moyens par lesquels nous pouvons préparer le chemin au Christ qui vient : la prière, la solidarité et l’annonce de la Bonne Nouvelle.

La prière :

Le meilleur moyen pour se préparer à recevoir le Seigneur dans sa vie est la prière. Comme Jean le Baptiste, nous devons nous retirer dans le silence pour mieux écouter la voix du Seigneur. Nous avons besoin de calme pour préparer notre cœur et notre intelligence à la rencontre avec Celui qui vient pour nous donner la paix et pour nous montrer le chemin qui nous conduit vers le bonheur.

La prière est un face à face avec la lumière qui vient de Dieu pour éclairer tous les points sombres qu’il y a dans notre vie. La prière est le lieu dans lequel nous puisons les forces nécessaires pour transformer notre vie et découvrir la joie de vivre avec Dieu et avec les autres.

La solidarité :

Un autre moyen pour se préparer à célébrer la naissance de Jésus d’une façon chrétienne est la solidarité. Noël est la fête de tous les hommes et de toutes les femmes de bonne volonté qui acceptent d’accueillir dans leur vie un Dieu qui se fait tout petit pour que nous puissions grandir avec Lui. Dieu se fait solidaire de nous. Il se fait pauvre comme nous pour que nous soyons comme lui solidaire de tous nos frères et sœurs qui souffrent, de tous nos frères et sœurs qui n’ont pas les mêmes chances que nous. Si nous voulons préparer la venue du Seigneur dans notre vie et dans la société, nous devons abandonner l’orgueil et l’individualisme pour nous approcher des autres. La naissance de Jésus est la manifestation de la solidarité de Dieu. Aujourd’hui nous pouvons préparer la route à la venue de Dieu dans notre vie en posant des actes concrets de solidarité.

L’annonce de la Bonne Nouvelle est le troisième moyen que nous avons pour préparer Noël. Nous vivons dans une société qui veut cacher toute référence à ses origines. On a l’impression qu’il y a des gens qui ont honte de dire que Noël est l’anniversaire de la naissance d’un bébé en Palestine. On voudrait que nous ne disions plus joyeux Noël mais bonne fête. Que l’on soit croyant ou pas, nous ne pouvons pas nier l’histoire. Pour ceux qui ne croient pas, ce bébé est un personnage de l’histoire. Pour nous qui croyons, ce bébé est Dieu lui-même qui est descendu du ciel pour se faire fragile comme nous et pour nous inviter librement à faire le choix de lui faire confiance ou de l’ignorer.

Pour préparer la naissance du Christ, nous devons annoncer par notre façon de vivre, que l’enfant de la crèche a changé notre vie. La Bonne Nouvelle que nous devons annoncer est que Dieu est avec nous. Que nous avons dans nos cœurs l’Esprit de Dieu et que tout homme et toute femme est image de Dieu, est capable d’aimer, est unique et est aimé de Dieu.

Prions, soyons solidaires et annonçons à tous que Noël est l’anniversaire de la naissance d’un bébé exceptionnel en Palestine.  

Bonne préparation vers Noël.  

P Germán
Comments