2ième Dimanche du temps de l’Eglise. Année Liturgique C Los Angeles, le 17 Janvier 2016

posted Jan 14, 2016, 3:56 PM by German Sanchez

2ième Dimanche du temps de l’Eglise. Année Liturgique C

Los Angeles, le 17 Janvier 2016

1ère lecture : livre d’Isaïe 65,1-5

Psaume : 95(96)1-3.7-8.9-10  

2ème lecture: lettre de St Paul aux Corinthiens 12,4-11

Evangile: Saint Juan 2,1-11

La liturgie de ce dimanche nous rappelle la première intervention publique de Jésus.

Le premier miracle de Jésus nous invite à découvrir la présence de Dieu dans les couples, les familles et dans notre vie.

En cette année consacrée à la Miséricorde de Dieu, l’Église nous invite à ouvrir nos cœurs pour accueillir l’amour bienveillant de Dieu notre Père.

Dieu est présent dans notre vie et sa présence est active si nous acceptons de partager notre existence avec Lui.

Dans tous les couples, dans toutes les familles et dans la vie de tous il y a des moments de joie et des moments difficiles.

La présence de Jésus et de ses disciples à Cana au moment de ces Noces nous révèle que Dieu aime la fête. Dieu est heureux quand nous sommes contents, quand nous partageons notre joie avec notre famille et nos amis. Dieu nous accompagne quand l’amour d’un couple et d’une famille est partagé avec les autres. Dieu est présent quand tout va bien dans notre vie. Il est aussi présent quand les problèmes et les difficultés arrivent. Sa présence est active et Il est prêt à intervenir pour nous éclairer, nous guider et nous donner la force pour résoudre les conflits, les difficultés et les problèmes qui souvent gâchent la joie, la paix et le bonheur d’un couple, d’une famille ou de notre vie.

Les Noces de Cana sont une belle parabole, un bon exemple pour nous aider à comprendre que devant les problèmes et les difficultés de la vie nous devons nous rappeler que Dieu est avec nous et qu’Il désire nous aider.

Le manque du vin au milieu de la fête était un gros problème pour le couple qui célébrait son mariage, pour sa famille et pour les invités aussi. La fête risquait de se terminer avec un moment de honte pour les mariés et leur famille. Le manque du vin était aussi une déception pour les invités.

Au moment du problème, Jésus intervient. La seule chose qu’Il demande aux serveurs c’est de l’écouter et de suivre son conseil, ses instructions. Au milieu de la fête Jésus demande aux serveurs de remplir d’eau les cuves. Sûrement que les serveurs ont été surpris mais ils ont écouté et suivi le conseil de Jésus.

Jésus ne demande pas des choses impossibles pour nous aider à rétablir le calme, la paix et la joie dans notre vie. Remplir d’eau les cuves est à la portée de n’importe quel serveur.

Dieu nous demande simplement de l’écouter et de lui faire confiance.

Souvent dans notre vie nous essayons de résoudre les difficultés sans prendre le temps d’écouter l’Esprit Saint qui habite dans notre cœur.

Parfois dans notre vie nous écoutons la voix de l’Esprit Saint qui nous conseille et nous guide mais nous ne suivons pas le chemin qu’Il nous montre.

Il nous arrive d’affronter les problèmes seuls et d’oublier que Dieu est avec nous et qu’Il désire que nous vivions dans la joie, dans la paix, dans la fête.

Le Pape François nous rappelle souvent que l’Evangile est le chemin pour vivre dans la joie.

En cette semaine, essayons de partager avec Dieu les situations, les problèmes ou les difficultés qui troublent le calme, le bonheur, la joie de notre couple, famille ou de notre vie. Dieu nous aime, Il est présent dans notre vie, Il est un bon conseiller pour nous aider à vivre dans la joie.

Amen.  P Germá
Comments