2ème Dim de Pâques C Dimanche de la Miséricorde LA, le 28 avril 2019

posted May 2, 2019, 3:07 PM by German Sanchez

2ème Dim de Pâques C

Dimanche de la Miséricorde

LA, le 28 avril 2019

1ère lecture : des Actes des Apôtres 5,12-16

Psaume : 117(118)2-4.13-15.22-24

2ème lecture: de l’Apocalypse de St Jean 1,9-11ª.12-13.17-19

Evangile: Saint Jean 20,19-31

Une semaine après la fête de Pâques, l’Église nous propose le récit de la rencontre entre Jésus ressuscité et l’apôtre Thomas.

Quand les apôtres racontent à Thomas qu’ils ont vu le Christ ressuscité, celui-ci dit que pour croire au Christ ressuscité, il faut qu’il mette son doigt dans la marque des clous, sa main dans son côté et qu’il voit dans ses mains la marque des clous.

Jésus apparaît à Thomas et lui demande de mettre sa main dans son côté, son doigt dans la marque des clous. Il lui dit : « cesse d’être incrédule, soit croyant… Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »

J’aime beaucoup cette rencontre parce qu’elle nous rappelle que notre foi est comme celle de Thomas. Très souvent nous avons des doutes. Il nous arrive parfois de demander un signe au Seigneur pour sentir sa présence, pour voir son action dans notre vie.

Et Jésus nous dit toujours ce qu’il a dit à Thomas : « cesse d’être incrédule, soit croyant… Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »

Il a raison Jésus. Ceux et celles qui croient sont heureux. Nous avons besoin de lutter contre nos doutes et contre l’incrédulité qui nous éloigne de la lumière du Christ ressuscité pour devenir croyants et pour accueillir le bonheur que le Christ donne à ceux et celles qui croient dans sa résurrection.

La foi est une décision que chacun doit prendre.

Quand on accepte de croire, on ouvre les portes, on vit dans la paix et on accepte de partager avec les autres la joie de se sentir aimé par Dieu et d’aimer les autres.

Ouvrir les portes. Le premier pas que les disciples de Jésus font après la résurrection est celui d’ouvrir les portes de leur maison. Ils n’ont plus peur. Ils se sentent forts parce qu’ils savent que Dieu est avec eux. Quand nous fermons les portes, quand nous construisons des murs, quand nous nous éloignons des autres nous sommes en train de manifester la peur qui nous habite. Si le Christ est ressuscité et s’il est dans notre vie, nous n’avons aucune raison d’avoir peur d’aller vers les autres, d’accueillir ceux et celles qui ont besoin de nous, de partager notre vie avec ceux et celles qui sont à nos côtés.   

Vivre dans la paix est la deuxième caractéristique de ceux et celles qui croient en la résurrection de Jésus. Il est ressuscité pour nous donner sa paix. Chaque fois qu’il apparaît à ses disciples il leur dit : « Que la paix soit avec vous ». Chaque fois que nous célébrons l’Eucharistie, l’Église répète ces paroles du Christ parce que sa mission est de nous aider à croire à la Résurrection pour que nous puissions vivre en paix.

La troisième conséquence de la foi dans la résurrection du Christ est le partage avec les autres de la joie de se sentir aimé par Dieu et d’aimer les autres. Aujourd’hui nous célébrons le dimanche de la Miséricorde. Les chrétiens savent que le Christ est ressuscité parce que Dieu veut être proche de tous les hommes et les femmes de bonne volonté qui ont besoin d’amour et qui n’ont pas peur d’aimer les autres.

Être croyant et croire à la résurrection nous aide à ouvrir les portes, à vivre dans la paix et à partager la joie de l’amour avec tous. Alors, demandons-nous, en cette semaine : Suis-je croyant ou incrédule ? Amen.  

P Germán
Comments