2ème Dim. de Carême B OC-LA, le7/8 mars 2009

posted Mar 6, 2009, 9:42 AM by German Sanchez   [ updated Mar 7, 2009, 12:29 PM ]

2ème Dimanche de Carême

Année Liturgique B

Orange County - Los Angeles, le7/8 mars 2009

1ère lecture : du livre de la Genèse 22,2.9a.10-13.15-18

Psaume : Ps 115(116B)

2ème lecture : de la 1ère  lettre de St Paul aux Romains 8,31b-34

Evangile : selon St Marc 9,2-10

En ce deuxième dimanche de carême, l’Église nous propose le récit de la Transfiguration de Jésus et l’histoire du Sacrifice d’Isaac pour nous inviter à réfléchir sur la Confiance et la Transfiguration dans notre vie de Chrétiens.

La Confiance :

Abraham, le Père de la Foi, nous est présenté dans le Livre de la Genèse comme un exemple de la Confiance du croyant en Dieu.

Dieu propose à Abraham de quitter son pays pour aller dans un lieu inconnu et il lui promet une descendance plus nombreuse que les étoiles du ciel.

Dès le début, Abraham fait confiance. Dans la paix du cœur, avec toutes les questions qu’il a dû se poser, avec toutes les interrogations de sa femme et de son entourage qui ont dû le prendre pour un fou ou pour un rêveur, sans comprendre le comment ni le pourquoi de ce que Dieu lui proposait de vivre, il quitte son pays, il croit à la promesse, il fait confiance.

Sarah et Abraham enfantent un fils. La promesse de la descendance commence à se réaliser et voilà que Dieu demande à Abraham de lui offrir son fils en Sacrifice. Le mot sacrifice veut dire « rendre sacré ». Abraham n’a rien compris; il pense à faire un holocauste pour immoler Isaac et il n’hésite pas à se mettre en route mais Dieu intervient pour empêcher Abraham de tuer son fils et pour lui faire comprendre que ce qu’il lui demande c’est simplement de manifester sa confiance et de reconnaitre que cette enfant ne lui appartient pas mais qu’il est sacré car c’est un cadeau de Dieu. Abraham est un exemple pour nous dans le sens qu’il vit dans la paix du cœur et dans la confiance des événements difficiles, voire impossible à comprendre. Un grand maître spirituel que j’ai rencontré à plusieurs reprises et dont j’ai lu presque tous les écrits, Frère Roger de Taizé, parle souvent de la Paix du Cœur, de la Joie et de la Confiance. Frère Roger dit que le fruit de la Foi c’est la Paix du Cœur et la Joie.

Abraham est aussi un exemple pour les parents qui doivent vivre dans l’action de grâce, dans l’Eucharistie qui est l’action de grâce et sacrifice par excellence, pour le don sacré que Dieu leur donne en la naissance d’un enfant. Et enfin, le comportement d’Abraham nous rappelle que les enfants ne sont pas la propriété des parents mais qu’ils sont avant tout des fils, des filles bien aimés de Dieu et que le Père et la Mère d’un enfant on été choisis pour prendre soin d’une créature sacrée, image et ressemblance de Dieu.

La Confiance et la Paix du cœur d’Abraham nous sont proposées ce dimanche pour que nous puissions Transfigurer notre vie de tous les jours.

La Transfiguration

Par le baptême, nous sommes transfigurés. Ce n’est plus nous qui vivons mais le Christ qui habite en nous.

Au moment du baptême, l’Église dit à l’enfant ou à l’adulte qui vient d’être plongé dans l’eau : Maintenant, tu es une créature nouvelle, tu as revêtu le Christ et le vêtement blanc que tu portes en est le signe.

La vie de tout chrétien est une Transfiguration dans le Christ. Si nous laissons l’Esprit de Dieu habiter en nous et conduire nos actions, les événements, les paroles et les œuvres de notre quotidien seront Transfigurés et illuminés par le Christ.

La Transfiguration du Seigneur devant les disciples, est une invitation pour tous les chrétiens à transfigurer, à se laisser illuminer par la lumière reçue au baptême pour rayonner la beauté, la paix et la joie de celui qui a été sauvé par le Christ.

Le Christianisme n’est pas une religion du malheur, de la souffrance ou de l’échec ; la foi au Christ ressuscité est une dynamique de Transfiguration pour vivre dans la Lumière et dans la Paix.

En ce 2ème dimanche de Carême, demandons nous où nous en sommes de la confiance que nous faisons à Dieu dans notre existence et regardons les obscurités et les ténèbres qui existent dans notre vie pour les Transfigurer avec la lumière du Christ.

 

Amen   
P Germán
Comments