29º Dimanche du temps de l’Église A LA, 16 octobre 2011

posted Oct 12, 2011, 3:08 PM by German Sanchez

29º Dimanche du temps de l’Église

Année Liturgique A

Los Angeles, 16 octobre 2011

1ère lecture : du Livre du prophète Isaïe 45,1.4-6

Psaume : 95(96)1.3.4-5.7-8.9-10

2ème lecture : de la lettre de Saint Paul aux Thesaloniciens 1,1-5b

Évangile : selon St Mathieu 22,15-21

Ce dimanche nous sommes devant une page d’Évangile très courte, très claire et d’actualité. Oui, l’Evangile est toujours d’actualité.

Mettre Dieu à l’épreuve avec une question piégée et des adultes qui n’ont pas grandi qui posent une question infantile: est-il permis, oui ou non ?

Mettre Dieu à l’épreuve.

Aujourd’hui nous sommes dans une société qui ne met pas trop en doute l’existence de Dieu mais qui agit comme si Dieu n’existait pas.

Beaucoup de personnes disent qu’elles croient en Dieu mais qu’elles n’ont pas le temps pour pratiquer ou qu’elles ont du mal à participer à la vie de l’Église.

On se dit croyant, même très croyant, mais on n’a jamais ouvert une Bible ou on ne sait pas à quoi sert la prière ou les sacrements.

Nous avons tout ce dont nous avons besoin, nous mangeons à notre faim, nous connaissons beaucoup de lois qui gouvernent la nature, notre intelligence s’est tellement développée que nous n’avons pas besoin de Dieu. Nous laissons Dieu et les pratiques religieuses aux pauvres, aux ignorants, aux gens qui sont dans le besoin. Eventuellement nous faisons une prière et nous attendons une intervention divine quand nous sommes malades ou quand un malheur arrive dans notre vie mais le reste du temps, nous nous débrouillons sans Dieu.

Il me semble que toutes ses réflexions, et attitudes contemporaines sont des manières de mettre Dieu à l’épreuve aujourd’hui. ! Si Dieu existe il n’a que se manifester. Je ne crois que ce que je vois !

Il y a aussi des hommes et des femmes qui, toujours  pour mettre Dieu et l’Église à l’épreuve, vont poser des questions infantiles comme celle que nous transmet l’Évangile : Est-il permis oui ou non de payer l’impôt à l’empereur ?

Les enfants posent souvent ces questions: est-il permis, oui ou non de faire ceci ou de faire cela ?

Nous pouvons dire que pour être adultes dans la foi nous devons donner à Dieu ce qui est à Dieu.

Ne prenons pas la place de Dieu et ne manipulons pas le Dieu de Jésus Christ, le Dieu de l’Église, le Dieu des chrétiens, pour construire un dieu moderne qui répondrait oui ou non à nos questions infantiles, selon l’époque et en accord avec nos besoins.

Le Dieu de Jésus Christ n’est pas un dieu que chacun peut modeler selon ses désirs et ses caprices. Le Dieu de Jésus Christ est dans la Bible et la communauté chrétienne a été chargée de le révéler de génération en génération.

Reconnaître que Dieu nous a créés et qu’Il est le seul maître de notre existence, même si nous avons beaucoup d’argent et une intelligence incomparable, est le premier pas pour éviter de mettre Dieu à l’épreuve.

Pour grandir dans la foi et pour arrêter de poser des questions infantiles nous devons connaître le seul commandement que le Seigneur nous a laissé : Aime Dieu et ton prochain comme toi-même.

Tout est contenu dans cette loi. Si Dieu est dans  notre vie et si l’amour anime nos actes alors nous n’avons plus de questions pour savoir si un agir est-il permis ou pas.

Tout est permis si Dieu est en nous. Tout est permis si l’amour est le moteur de nos actes. Où en sommes-nous dans la mise en pratique de l’amour de Dieu qui habite nos cœurs et nos intelligences ? Amen.   

P Germán
Comments