28ème Dim du temps de l’Église B LA, 14 Octobre 2012

posted Oct 12, 2012, 12:11 PM by German Sanchez

28ème Dim du temps de l’Église

Année Liturgique B

LA, 14 Octobre 2012

1ère lecture : du livre de la Sagesse 7,7-11

Psaume : 89,12-13.14-15.16-17

2ème lecture: de la lettre aux Hébreux 4,12-13

Evangile: Saint Marc 10,17-30 o 17-27

 

Aujourd'hui je vous invite à  réfléchir sur  deux paroles de Jésus prises de l'évangile de ce dimanche:
"Va, vend ce que tu as et suis moi" et "Pour les hommes c'est impossible mais pas pour Dieu".

"Va, vend ce que tu as et suis moi".
Il me semble que Jésus nous propose aujourd'hui de réfléchir à ce que nous possédons. Si nous regardons nos richesses, avec un cœur  honnête, nous allons nous rendre compte que dans tout ce qui nous appartient il y a de choses indispensables, nécessaires et superflues.

Ce qui est indispensable doit être conservé et protégé. Le fait de savoir ce qui est indispensable pour nous, nous permet de découvrir qu'il y a parmi nous des hommes et des femmes qui n'ont pas, comme nous, le minimum indispensable pour vivre. En tant que chrétiens nous devons travailler pour que tous nos frères et sœurs aient, comme nous, ce qui est indispensable pour vivre.

Faire l'inventaire de ce que nous possédons et que nous considérons comme nécessaire pour bien vivre nous invite à rendre grâce à Dieu pour tout ce que nous avons reçu de Lui.
Une fois que nous avons fait la liste de choses indispensables et des choses nécessaires pour vivre, nous allons découvrir que dans ce que nous possédons il y a beaucoup de choses superflues que nous avons acheté ou que l'on nous a offert et qui nous empêchent de suivre le Christ.

Aujourd'hui le Seigneur nous dit: si tu veux me suivre, va, vends tout ce qui est superflu dans ta vie et viens et suis-moi.

 Profitons de cette semaine pour faire la liste de tout ce que nous possédons et que nous ne  considérons pas nécessaire ou indispensable pour vivre.

Profitons de cette semaine pour découvrir que tout ce qui est superflu dans notre vie nous empêche de nous sentir libres et de suivre le Seigneur.

"Pour les hommes c'est impossible mais pas pour Dieu".

Vous allez me dire que tout ce que je viens de vous dire ce ne sont que de belles paroles et que dans la réalité c'est beaucoup plus difficile à faire la différence entre ce qui est indispensable, ce qui est nécessaire et ce qui est superflu.
Oui, vous avez raison mais, "ce qui est impossible pour les hommes ne l'est pas pour Dieu".
Voilà pourquoi la foi et la prière sont importantes dans la vie de tous les chrétiens.

Nous ne pouvons pas nous dire disciples du Christ si nous ne sommes pas prêts à vivre comme Jésus. Et nous ne pouvons pas vivre comme Jésus si nous ne sommes pas en relation avec Lui et si nous ne laissons pas son Esprit guider notre vie.
En cette année de la Foi, commencée le 11 octobre, essayons de découvrir ce qui est indispensable, ce qui est nécessaire et ce qui est superflu dans notre vie. Ouvrons notre cœur à la lumière et à la force de l'Esprit Saint pour profiter de ce que nous avons et pour nous libérer de ce qui est superflu dans notre existence pour pouvoir vivre libres et suivre Jésus sur le chemin de l'Évangile.

Amen.  

P. Germán
Comments