27º Dim. du temps de l’Église Fête de Saint François d’Assise A

posted Sep 30, 2014, 7:48 AM by German Sanchez

27º Dimanche du temps de l’Église

Fête de Saint François d’Assise

Année Liturgique A

Los Angeles, 5 octobre 2014

1ère lecture : du Livre du prophète Ezequiel 18,25-28

Psaume : 24(25)4-5.6-7.8-9

2ème lecture : de la lettre de Saint Paul aux Philippiens 2,1-11

Évangile : selon St Matthieu 21,28-32

L’Église célébré le 4 octobre la fête de Saint François d’Assise.

C’est la raison pour laquelle nous avons béni les animaux au début de l’Eucharistie.

La liturgie de ce dimanche nous rappelle que Dieu aime la Création et qu’il nous l’a confiée pour que nous en prenions soin.

Pendant sa vie en Italie, Saint François d’Assise a toujours montré son amour pour l’humanité. Il a défendu et pris soin des pauvres et de ceux et celles que la société a rejetés. Saint François d’Assise a chanté et loué Dieu pour le Soleil, la Lune et tous les éléments qui forment l’univers. Il aimait aussi parler et manifester son amour aux animaux.

Aujourd’hui nous devons prendre conscience que Dieu a mis dans nos mains la Création pour que nous la respections et pour que nous l’aidions à grandir et à s’embellir.

Chaque fois que nous voyons un homme ou une femme qui souffre, nous devons chercher à adoucir sa souffrance car l’homme et la femme sont les rois de la Création et les représentants de Dieu sur la terre.

Nous devons aussi respecter les éléments de la nature comme l’eau, la terre et l’air. Nous savons que nous devons économiser l’eau pour qu’il y ait de l’eau suffisante pour les générations suivantes. Nous devons éviter de salir notre terre car elle est le lieu dans lequel grandissent les plantes, les animaux et nous-mêmes. Une terre sale ne peut pas nourrir ses habitants. L’air a besoin aussi d’être respecté. Nous devons éviter d’utiliser des machines qui contaminent et qui polluent l’atmosphère.

Il y a des animaux qui ont disparu de notre univers parce que nous les avons détruits et parce que nous n’avons pas pris les moyens nécessaires pour les aider à se reproduire et à rester en vie. Aujourd’hui il y a dans notre monde une liste importante d’animaux qui sont en danger de disparition. Nous devons les protéger et lutter pour leur conservation.

L’humanité doit prendre conscience de l’importance de protéger la Création parce qu’elle est l’œuvre de Dieu, parce que nous n’en sommes pas les propriétaires mais simplement les administrateurs et parce qu’elle doit servir aussi aux générations futures.

En cette semaine nous pouvons prendre des résolutions importantes pour nous engager dans le respect de la Création toute entière.

Aimer l’humanité et la Création c'est aimer Dieu et son œuvre.

Respecter l’homme, la femme et la Création c’est travailler pour la paix.

Engageons-nous à vivre comme enfants de Dieu et  prenons tous les moyens nécessaires pour aimer, protéger et embellir la Création que Dieu nous a confiée.

Je voudrais aussi dire merci aux sœurs Franciscaines, disciples de Saint François d’Assise, qui nous rappellent par leur présence, que Dieu nous aime et que nous sommes tous des administrateurs de la Création et des ouvriers de paix.

Amen.  

P Germán
Comments