26º Dimanche du temps de l’Église A Los Angeles, 1er octobre 2017

posted Sep 27, 2017, 11:08 AM by German Sanchez

26º Dimanche du temps de l’Église

Année Liturgique A

Los Angeles, 1er octobre 2017

1ère lecture : du Livre du prophète Ezequiel 18,25-28

Psaume : 24(25)4-5.6-7.8-9

2ème lecture : de la lettre de Saint Paul aux Philippiens 2,1-11

Évangile : selon St Matthieu 21,28-32

Il y a quelques jours j’ai participé à des journées de réflexion sur la place des laïcs dans nos communautés.

Les intervenants ont beaucoup insisté sur l’importance de l’engagement de tous les baptisés, sans exception, dans la vie de la communauté.

Aujourd’hui l’Evangile nous rappelle que Jésus nous envoie travailler dans la vigne.

Tout baptisé est envoyé par le Seigneur pour travailler dans la famille, dans la société, dans l’Église et dans le monde pour l’unité. La division, si présente autour de nous, est le fruit du malin.

Nous sommes tous des envoyés et nous devons travailler pour l’unité.

Nous sommes tous des envoyés :

Le premier pas que nous devons faire est celui de découvrir la mission que le Seigneur nous a confiée. Il est important que chacun sache clairement quelle est sa mission dans la famille, dans la société, dans la communauté chrétienne et dans le monde. Je suis sûr que beaucoup parmi nous ne savent pas qu’ils ont une mission à accomplir.

Nous devons travailler pour l’unité. Quelle que soit notre mission, nous devons tous travailler pour l’unité. Le Seigneur, l’Eglise et le monde comptent sur nous pour que nous soyons des ouvriers engagés dans la construction de l’unité.

Saint Paul invite les chrétiens à chercher l’unité. Il nous dit que nous devons être humbles pour estimer les autres supérieurs à nous-même.

Nous aspirons à un monde meilleur et ce monde meilleur arrivera le jour où tous s’engageront à utiliser les talents que le Seigneur nous a confiés pour la construction de l’unité.

Aujourd’hui nous devons écouter la voix du Seigneur qui nous envoie et nous devons répondre par un engagement concret.

Il y a partout beaucoup de choses à faire pour que l’unité soit une réalité.

Je vous propose d’essayer ici, dans notre paroisse. Avant de nous engager dans la construction d’un monde meilleur, engageons-nous dans la construction d’une paroisse meilleure.

Que celui et celle qui sait lire se propose pour devenir ministre de la Parole ; que celui ou celle qui sait chanter se propose pour faire partie de l’animation des chants ; que celui ou celle qui sait écouter se propose pour accompagner les malades et les gens qui souffrent ; que celui ou celle qui connaît la Parole de Dieu se propose de faire partie des catéchistes ; que celui qui a du temps libre se propose pour nous aider dans l’accueil ; que celui ou celle qui croit ne rien savoir faire qu’il ou elle vienne nous voir pour se préparer pour un ministère dans la communauté ; que celui ou celle qui est fatigué et qui a besoin de repos, se propose pour participer à un groupe de prière.

Dans la paroisse il y a du travail pour tous et pour toutes. Aujourd’hui une fois de plus, le Seigneur nous invite à travailler avec lui. Acceptons cette invitation pour faire plaisir à Dieu, pour grandir dans la paix que Dieu nous apporte et pour construire un monde meilleur pour les générations qui viennent.

L’Église, la famille et le monde sont aujourd’hui et seront demain ce que nous en faisons aujourd’hui et ce que nous aurons construit pour demain.

Amen. 

P Germán
Comments