26ème Dim du temps de l’Église B LA, 27 Septembre 2015

posted Sep 24, 2015, 1:09 PM by German Sanchez

26ème Dim du temps de l’Église

Année Liturgique B

LA, 27 Septembre 2015

1ère lecture : du livre des Nombres 11,25-29

Psaume : 18, 8.10.12-13.14

2ème lecture: de la lettre de St Jacques  5,1-6

Evangile: Saint Marc 9, 38-43.45.47-48

Il me semble qu’il y a deux messages importants dans la liturgie de ce dimanche.

1.- L’Esprit de Dieu est dans notre monde.

2.- L’argent peut nous rendre malheureux.

1.- L’Esprit de Dieu est dans notre monde. Nous savons que les chrétiens ont l’Esprit de Dieu dans leur cœur. Nous savons que chaque fois que nous recevons un sacrement, l’Esprit Saint vient dans notre vie. Nous savons que l’Esprit de Dieu est présent dans l’Église et là où deux ou trois sont rassemblés au nom du Christ.

Mais, la liturgie de ce dimanche nous rappelle que l’Esprit de Dieu est aussi dans le cœur de beaucoup d’hommes et de femmes de bonne volonté.

Il y a dans notre monde des hommes et des femmes qui ne connaissent pas le Christ mais qui écoutent la voix de leur conscience et qui se laissent animer par elle.

Dans le cœur de tout homme et de toute femme il y a le souffle de Dieu, l’Esprit de Dieu. Toute l’humanité a été créée à l’image et ressemblance de Dieu.

« L’Eglise catholique ne rejette rien de ce qui est vrai et saint dans les autres religions. » (Concile Vatican II Nostra Aetate 2,2). Hors de l’Église catholique subsistent des nombreux éléments de sanctification et de vérité (Concile Vatican II Lumen Gentium 8,24).

Le premier message de ce dimanche nous invite à reconnaître chez nos frères et sœurs d’autres religions ou sans religion, la présence de Dieu. Pour construire un monde meilleur, les chrétiens nous ne sommes pas seuls. Il y a dans le monde  beaucoup d’hommes et de femmes de bonne volonté avec qui nous pouvons nous unir pour travailler ensemble.

Le deuxième message de ce dimanche nous dit que  

2.- L’argent peut nous rendre malheureux.

L’apôtre Saint Jacques est très clair quand il parle des gens qui se sont enrichis sans respecter les droits des autres. Il nous prévient des malheurs qui nous attendent si nous amassons des richesses obtenues malhonnêtement. Un jour ou l’autre les riches qui n’ont pas respecté la justice vont pleurer et vont se lamenter en découvrant que leurs richesses sont pourries.

L’argent est indispensable pour vivre mais il doit être gagné honnêtement. L’argent doit nous aider à vivre  et nous devons le partager avec les moins favorisés pour qu’ils puissent aussi avoir une vie digne et humaine.

Apprends-nous Seigneur à découvrir ta présence dans le cœur de tous les hommes et les femmes de bonne volonté et à utiliser l’argent pour le bien de tous. Amen.   P. Germán
Comments