25ème Dim du temps de l’Église C LA, le 22 sept. 2013

posted Sep 19, 2013, 4:21 PM by German Sanchez

25ème Dim du temps de l’Église

Année Liturgique C

LA, le 22 septembre  2013

1ère lecture : du livre d’Amos 8,4-7

Psaume : 112(113) 1-2.4-6.7-8

2ème lecture: de la 1ere lettre de St Paul à Timothée 2,1-8

Evangile: Saint Luc 16,1-13

La liturgie de ce dimanche nous parle de l’argent et de la prière.

L’argent :

Nous n’avons pas l’habitude de parler d’argent dans l’Église ou alors nous en parlons pour dire que nous en avons besoin.

Il y a des chrétiens qui se sentent gênés quand l’Église parle de l’utilisation de l’argent, des injustices et de la mauvaise distribution de l’argent dans la société.

Souvent on accuse les prêtres ou l’Église de faire de la politique quand ils dénoncent les injustices sociales ou quand ils s’occupent de chercher des solutions à des problèmes occasionnés par la mauvaise distribution de l’argent dans notre société.

Mgr Desmond Tutu, évêque anglican d’Afrique du Sud et prix Nobel de la  paix disait : « Je me demande quelle Bible lisent ceux qui disent qu’il ne faut pas mêler religion et politique ».

Quand l’Église et les prophètes d’aujourd’hui crient et dénoncent l’exploitation des pauvres et l’injustice dans la distribution de l’argent dans notre société et dans le monde, ils ne politisent pas la théologie, ils annoncent l’Evangile.

Quand l’Église et les prophètes de notre temps dénoncent les injustices de notre société, ils ne font pas autre chose que de répéter les cris du prophète Amos, de Jérémie, d’Isaïe, des apôtres Jacques et Jean, de Saint Ambroise, ou de Saint Basile, de León XIII, de Pie XI, de Jean XXIII, Paul VI, Jean Paul II ou du Pape François.

Nous devons parler d’argent et nous devons réfléchir à la place de l’argent dans notre vie. L’argent n’est pas mauvais en soi. Il devient une arme dangereuse quand il est utilisé pour exploiter, pour opprimer ou pour voler ceux et celles qui sont moins fortunés.

La Bible nous met souvent en garde contre les dangers de l’argent. Elle nous invite à utiliser l’argent dans la construction d’un monde plus juste et meilleur pour tous.

Aujourd’hui nous pouvons réfléchir au rapport que nous avons avec l’argent, à la place que l’argent a dans notre existence et à l’utilisation que nous donnons à l’argent que nous possédons.

Quand l’argent nous éloigne des autres et de Dieu c’est parce que nous sommes en train de servir l’argent et de devenir des esclaves de l’argent au lieu de faire que l’argent nous serve et qu’il nous aide à construire des liens d’amitié et d’amour avec nos frères et sœurs et avec Dieu.

Le deuxième point de la liturgie d’aujourd’hui est la prière.

Saint Paul insiste sur l’importance de la prière de demande, d’intercession et d’action de grâce. Nous devons prier pour tous les hommes et les femmes de notre humanité, pour les chefs d’État et pour ceux et celles qui ont des responsabilités dans la société et dans l’Église.

La prière est indispensable pour demander à l’Esprit Saint la lumière et la force nécessaires pour que la justice et l’honnêteté règnent dans notre monde.

Les chrétiens sont les intermédiaires entre Dieu et le monde. Nous sommes chargés d’intercéder pour tous nos frères et sœurs. Nous devons prier sans cesse pour que le monde découvre le chemin de l’Évangile qui nous conduit vers la paix et le bonheur de tous.

Amen

P Germán
Comments