24ème Dim du temps de l’Église Année Liturgique C LA, le 11 septembre 2016

posted Sep 9, 2016, 6:02 PM by German Sanchez

24ème Dim du temps de l’Église

Année Liturgique C

LA, le 11 septembre  2016

1ère lecture : du livre de l’Exode 32,7-11.13-14

Psaume : 50(51)3-45.12-13.17.19

2ème lecture: de la 1ere lettre de St Paul à Timothée 1,12-17

Evangile: Saint Luc 15,1-32

La liturgie de ce dimanche est très riche en enseignements.

Les lectures sont très simples et nous pouvons dire qu’elles n’ont presque pas besoin d’être interprétées ou expliquées. Je suis sûr que nous pouvons tous tirer des leçons importantes pour notre vie de chacune de ces lectures.

De la 1ère lecture et jusqu’à l’Évangile, la Parole de Dieu nous parle de notre condition humaine et de l’immense amour de Dieu pour l’humanité.

Je vous propose de relire ces textes dans la semaine et d’écouter avec attention ce que Dieu vous dit personnellement.

Aujourd’hui je voudrais simplement mettre en lumière trois points pouvant nous aider à mieux nous connaître et à aimer un peu plus notre Dieu.

1.- Nous sommes tous des pécheurs

2.- Notre vie est précieuse devant Dieu.

3.- Dieu ne se fatigue pas de nous chercher et il nous trouvera un jour où l’autre.

1.- Nous sommes tous des pécheurs.

En ce 11 septembre, comment ne pas faire mémoire de ce qui s’est passé à New York en 2001 ?

Je ne peux pas faire la liste de tous les pays qui sont en guerre actuellement. Je risque d’en oublier la moitié et l’homélie serait trop longue.

Nous sommes tous des pécheurs. Nous avons tous l’obligation et la responsabilité de faire un examen de conscience pour essayer de changer notre façon de vivre pour que le monde soit meilleur pour tous. Je sais que vous allez me dire que vous n’avez rien à voir avec le terrorisme. Et c’est vrai. Mais si nous parlons de justice, du respect de l’autre, de l’amour pour la nature, du partage de nos richesses avec les plus pauvres, de notre façon d’aider les malades, les personnes âgées et les plus nécessiteux de la société, alors nous devons reconnaitre que nous ne faisons pas toujours ce qu’il faut. Nous avons tous besoin de la miséricorde de Dieu pour aimer davantage nos frères et sœurs et la création que Dieu a mis dans nos mains.

2.- Notre vie est précieuse devant Dieu. Toute la liturgie d’aujourd’hui et toute la Bible nous disent que chacun de nous est important pour Dieu. Les yeux de Dieu ne font pas de différence entre le riche et le pauvre, le blanc et le noir, le docteur et l’ouvrier, entre celui/celle qui a un passeport et celui qui n’a pas de documents. Pour Dieu nous sommes tous des perles précieuses. Il nous aime inconditionnellement. Voilà pourquoi la vie de tous et de toutes doit être respectée. Parce Dieu nous aime et parce que nous sommes tous l’image de Dieu.

3.- Dieu ne se fatigue pas de nous chercher et il nous trouvera un jour où l’autre. Les trois paraboles de l’Évangile nous rappellent que Dieu ne se fatigue jamais de nous chercher, qu’Il nous trouvera un jour et qu’Il fera la fête pour nous. Chaque fois que nous faisons quelque chose qui s’oppose à l’amour, nous nous faisons du mal et nous blessons le cœur de Dieu. Dieu ne peut pas dormir en paix, si je peux m’exprimer ainsi, en voyant que nous sommes en train de souffrir à cause du mal qui est en nous et autour de nous.

Ouvrons nos cœurs en cette semaine pour permettre à Dieu de changer en nous tout ce qui nous empêche d’être heureux. Ouvrons nos cœurs pour nous laisser aimer par Dieu. Ouvrons nos cœurs pour que Dieu nous trouve et nous prenne sur ses épaules.

Amen. P Germán
Comments