23ème Dim C 4 et 5 septembre 2010

posted Sep 2, 2010, 5:57 PM by German Sanchez

23ème Dim du temps de l’Église

Année Liturgique C

Orange County / Los Angeles, le 4 et 5 septembre 2010

1ère lecture : du Livre de la Sagesse 9,13-18

Psaume :89(90) 3-4.5-6.12-13.14.17

2ème lecture: de la lettre de Paul à Philémon 9b-10.12-17

Évangile: Saint Luc 14,25-33

En ce premier dimanche de septembre, après les vacances, la liturgie nous propose des textes qui peuvent nourrir toute une année de réflexion.

Le Livre de la Sagesse affirme que grâce à la venue de l’Esprit Saint d’en haut, les chemins de la terre sont devenus droits et les hommes ont appris ce qui plait à Dieu.

Le Psaume nous rappelle que le Seigneur est notre refuge ou mieux encore, la source de l’amour et du bonheur de l’humanité.

Dans la deuxième lecture Paul nous parle de la fraternité qui découle du baptême et par un exemple concret il nous invite à réfléchir sur nos relations dans la communauté.

L’Évangile nous rappelle l’importance de placer le Christ au centre de notre existence.

Je voudrais m’arrêter quelques instants sur la deuxième lecture qui, me semble-t-il, nous donne des clés pour comprendre les autres textes de ce dimanche.

La lettre de Paul à Philémon est très courte et je vous invite à la lire en entier au cours de cette semaine.

Paul a vieilli et il est en prison à Rome où il rencontre un des esclaves de Philémon accusé d’avoir fait du tort à son maitre. Onésime, l’esclave de Philémon se fait baptiser par Paul et devient un de ses disciples dans la prison Mamertine, qui se trouve à côté du Forum Romain et que vous pouvez visiter si un jour vous allez à Rome.

Philémon est un chrétien de la communauté de Rome. C’est un ami et un des disciples de Paul. C’est un homme riche.

Onésime, après avoir purgé sa peine, va être libéré de la prison  et ne sait pas où aller ni comment réintégrer la société qui l’avait condamné, à cause de son erreur. Il était entré en prison en tant que païen et il revient dans la société en tant que chrétien.

Paul écrit à son ami Philémon pour lui demander d’accueillir Onésime. Paul invite Philémon à pardonner à Onésime et à le voir non plus comme un esclave mais comme un frère. Il lui dit : « si tu es en communion avec moi, accueille-le comme si c’était moi».

Cette lettre de Paul à Philémon nous montre concrètement la manière comment nous, chrétiens, devons nous comporter avec les autres. Les discours sont faciles à rédiger et à prononcer ; mais dans la vie quotidienne, quand il s’agit de pardonner à quelqu’un qui nous a fait tort et quand il faut croire au changement de ceux qui ont fait de faux pas dans leur existence, nous avons du mal à témoigner de la présence de l’Esprit de Dieu en nous, qui nous a appris ce qui plait à Dieu et qui fait de nous par le baptême, des frères et des sœurs du Christ, membres de la famille de Dieu.

Prenons la lettre à  Philémon comme un message de Paul pour chacun  d’entre nous. En tant que membres du Corps du Christ, de la communauté chrétienne, essayons de prendre conscience de la fraternité qui nous unis grâce au même baptême reçu et au partage du même pain et de la même coupe dans l’Eucharistie.

Amen.

                        P Germán


Comments