23ème Dim B 6 septembre 09

posted Sep 5, 2009, 6:44 PM by German Sanchez

23ème Dim de l’Église

Année Liturgique B

Los Angeles, le 5/6 septembre 2009

1ère lecture : Livre du Prophète Isaie 35,4-7

Psaume : 146, 7.8-9.9-10

2ème lecture: lettre de St Jacques 2,1-5

Evangile: Saint Marc 7,31-37

 

Saint Marc nous dit dans l’Évangile de ce dimanche que Jésus prend à part,  loin de la foule, un sourd qui avait de la difficulté à parler, il lui mit les doigts dans les oreilles, et lui toucha la langue avec sa propre salive; prononça le mot Éphphatha, c`est-à-dire, ouvre-toi et aussitôt les oreilles du sourd s’ouvrirent, sa langue se délia et il parla très bien.

Les détails de cette guérison que Saint Marc nous rapporte dans son Évangile nous rappellent que les paroles, les gestes, les symboles sont indispensables dans notre vie.

Nous utilisons tous des paroles, des gestes et des symboles pour communiquer, pour exprimer nos sentiments et pour vivre en société.

L’Église, qui est là pour nous aider à connaitre et à communiquer avec Dieu utilise aussi des paroles, des gestes et des symboles et ce sont les Sacrements.

Nous avons sept sacrements : le Baptême, l’Eucharistie, la Réconciliation, la Confirmation, le Mariage, le Sacrement de l’Ordre (le Sacerdoce) et l’Onction des Malades.

Les sacrements sont des moments particuliers dans lesquels, par l’Intermédiaire de l’Eglise, Dieu nous parle, nous touche, nous impose ses mains, nous bénis, nous nettoie, nous purifie. en somme, nous guéri.

Par les sacrements, l’Église nous dit encore aujourd’hui  Éphphatha, c'est-à-dire : ouvre-toi.

Ouvre-toi à l’action de l’Esprit Saint dans ta vie, ouvre toi à la présence de Dieu dans ton existence et ouvre-toi à tes frères et sœurs pour que tous ensemble nous puissions construire la paix et la justice pour tous.

Chaque fois que nous recevons un sacrement, chaque fois qu’un de nos frères ou sœurs reçoit un sacrement, nous devrions nous émerveiller et rendre grâce parce que dans chaque sacrement, Dieu lui-même vient nous parler, nous toucher, nous guérir.

Éphphatha ouvre-toi. Demandons au Seigneur qu’il ouvre nos oreilles pour que nous écoutions sa voix, qu’il délie notre langue pour que nous annoncions son message, qu’il ouvre nos mains pour que nous accueillions nos frères et qu’il ouvre notre cœur pour que nous vivons l’Amour que Dieu nous donne chaque fois que l’Église nous parle et nous touche avec les sacrements.

Merci Seigneur et aide nous à reconnaitre ta présence dans les sept sacrements que l’Église nous offre.

Amen

            P Germán
Comments