22ème Dim du temps de l’Église Année Liturgique C Los Angeles, le 28 août 2016

posted Aug 25, 2016, 6:29 PM by German Sanchez

22ème Dim du temps de l’Église

Année Liturgique C

Los Angeles, le 28 août  2016

1ère lecture : du livre de Ben Sira Le Sage 3,17-18.20.28-29

Psaume : 67(68) 4-5.6-7.10-11

2ème lecture: lettre aux Hébreux 12,18-19.22-24a

Evangile: Saint Luc 14,1.7-14

La liturgie de ce dimanche nous invite à parler d’humilité et de gratuité.

Humilité

Une des plus belles qualités d’une personne est l’humilité. Il est agréable de parler et de passer du temps avec des personnes humbles. On admire et on apprend beaucoup au contact de ceux et celles qui savent qu’ils ne sont pas plus que les autres et que dans le monde il y a des personnes beaucoup plus importantes, plus intelligentes et plus capables qu’elles.

L’humilité est une preuve d’intelligence ; c’est la démonstration de la grandeur de la personne ; c’est la  caractéristiques de ceux et celles qui n’ont pas besoin de se vanter de ce qu’ils/elles ne sont pas pour être reconnus et aimés par les autres.

L’humilité de quelqu’un se mesure à sa façon de parler aux autres, par sa manière d’apprécier ses frères et sœurs dans le travail ou dans les activités qu’ils réalisent ensemble. La meilleure manière de manifester l’humilité est l’écoute de l’autre. Celui ou celle qui sait écouter les autres, n’interrompt pas l’autre pendant qu’il parle, ne donne pas l’impression de connaître en avance ce que l’autre va lui dire et s’émerveille toujours des paroles partagées ensemble. L’humilité marche ensemble avec l’écoute. Un cœur humble est toujours ouvert à la parole de l’autre et à la parole de Dieu. Parfois nous n’écoutons pas la voix de Dieu par manque d’humilité. Celui qui croit tout savoir ne pense pas que l’autre et que Dieu peuvent lui apprendre quelque chose.

L’humilité est indispensable pour suivre Jésus. Un cœur humble est nécessaire pour vivre comme un disciple de Jésus. Sans humilité nous ne pouvons pas aimer les autres. L’humilité nous aide à accueillir les autres, à les valoriser et à les apprécier. Le manque d’humilité dans notre vie est une barrière pour que les autres nous approchent et pour que Dieu puisse pénétrer notre cœur.

L’humilité marche aussi ensemble avec la gratuité.

On est humble parce qu’on reconnaît que Dieu nous a donné gratuitement la vie et tout ce que nous sommes et que nous possédons.

Reconnaître la gratuité de tout ce que nous avons, nous invite à donner, à partager et à offrir gratuitement à nos frères et sœurs ce que nous avons et ce que nous sommes.

Celui/Celle qui donne gratuitement vit plus heureux que celui/celle qui donne et qui attend une récompense.

Si nous donnons gratuitement et en retour nous recevons un merci nous sommes comblés car nous n’attendions rien. Mais si nous donnons en attendant un retour qui n’arrive pas nous serons malheureux, déçus et tristes en pensant que ce que nous avons donné n’a pas été valorisé.

Donner gratuitement ouvre notre cœur à tous et surtout aux plus nécessiteux. La gratuité nous empêche de nous enfermer dans le petit cercle de ceux et celles qui peuvent nous rendre ce que nous leur donnons pour nous ouvrir aux inconnus, à Dieu qui est toujours Celui qui est très diffèrent de nous.

Amen.

P Germán
Comments