21ème Dim du temps de l’Église B LA, le 26 août 2012

posted Aug 25, 2012, 5:14 PM by German Sanchez

21ème Dim du temps de l’Église

Année Liturgique B

LA, le 26 août 2012

1ère lecture : du livre de Josué 24,1-2a..15-17.18b

Psaume : 33(34) 2-3.16-17.18-19.20-21

2ème lecture: de la lettre de St Paul aux Ephésiens 5,21-32

Evangile: Saint Jean 6,60-69

Je pense que parmi nous il y a ceux et celles qui ne sont pas partis en vacances, ceux et celles qui sont partis et ceux et celles qui comme moi, sont arrivés ce week-end, après quelques jours de vacances. Alors, je vous invite, avant de commencer une nouvelle année scolaire, à vous poser la question que le prophète Josué posa à son peuple: "Choisissez aujourd'hui qui voulez-vous servir ; Moi et les miens, nous voulons servir le Seigneur." Dans la vie de tous les chrétiens, dans l'existence de tous les disciples du Christ, il est indispensable de savoir qui voulons-nous servir pour comprendre comment devons-nous vivre.

Si nous voulons suivre le Seigneur et si nous décidons de servir le Christ, nous devons prendre en compte les paroles de St. Paul aux Ephésiens: "Soyez soumis les uns aux autres; les femmes à leur mari,.... Et vous les hommes, aimez votre femme, à l'exemple du Christ: il a aimé l'Église, il s'est livré pour elle...". 

Cette invitation de St. Paul a été utilisée dans le passé et continue à nourrir la pensée et la littérature de ceux et celles qui restent à la surface des choses. On utilise cette phrase de St. Paul pour le traiter de misogynie, pour justifier des comportements machistes ou pour nous faire croire à une certaine supériorité de l'homme sur la femme. On se trompe. Il n'y a rien de cela dans les propos de celui qui a tout laissé pour suivre le Christ.

St. Paul nous dit que si nous voulons être chrétiens et que si nous décidons de suivre le Christ, nous devons accepter de vivre comme Lui. 

Dans la vie et dans les enseignements du Christ nous avons toujours un exemple et une invitation à "être soumis les uns aux autres". Nous ne pouvons pas vivre heureux si nos relations humaines sont animées par la domination et non pas par le respect et par la recherche du bonheur des autres. Être soumis les uns les autres, cela veut dire que la première motivation dans mes paroles et dans mes actes doit être la recherche du bonheur des autres. L'égoïsme et la domination de certaines personnes ou gouvernements sont un exemple du malheur produit par le manque de respect et par le mépris de l'invitation de St. Paul: "Soyez soumis les uns aux autres; les femmes, à leur mari,.... Et vous les hommes, aimez votre femme à l'exemple du Christ: il a aimé l'Église, il s'est livré pour elle...". 

Si vous ne comprenez pas l'invitation de St. Paul ou si le mot soumission que St. Paul utilise, vous gêne; je vous propose d'accepter les propos de St. Paul avec une autre traduction: donnez-vous les uns les autres; les femmes à leur mari,...  et vous les hommes, aimez votre femme, jusqu'à accepter de donner votre vie pour elle... comme le Christ l'a fait pour l'Église.

Agir ainsi et vivre dans cet Esprit est le seul chemin qui nous permet de témoigner, devant nos frères et sœurs, que nous avons choisi de servir le Seigneur.

Maintenant nous comprenons la raison pour laquelle, en écoutant les paroles de Jésus, beaucoup de ses disciples s'en allèrent et cessèrent de marcher avec Lui.

Pour finir notre réflexion de ce dimanche  et pour commencer notre réflexion de la semaine, essayons d'écouter la question que Jésus posa aux douze: "Voulez-vous partir, vous aussi?" et demandons-nous, en ce début d'année scolaire, si nous sommes prêts à répondre avec Pierre: "Seigneur, vers qui pourrions-nous aller? Tu as les paroles de la vie éternelle". Amen.  P. Germán
Comments