1º Dimanche de l’Avent C Le 29 novembre 2015

posted Nov 19, 2015, 4:57 PM by German Sanchez

1º Dimanche de l’Avent

Année Liturgique C

Le 29 novembre 2015

1ère lecture : du livre du Prophète Jérémie 33,14-16

Psaume : 24 (25) 24(25)4-5.8-9.10.14

2ème lecture : 1ère  lettre aux Thessaloniciens 3,12--4,2

Evangile: de Saint Luc 21,25-28.34-36

Aujourd’hui commence le temps de l’Avent.

Pour célébrer Noël d’une façon chrétienne nous devons nous redresser et relever la tête pour découvrir les signes de la présence de Dieu parmi nous et nous engager dans le combat pour la justice.

Se redresser et relever la tête pour découvrir les signes de la présence de Dieu parmi nous :

Alors que la nature donne l’impression de s’endormir, les chrétiens sont invités à se redresser et à relever la tête pour découvrir les signes que Dieu nous fait. Nous devons nous rappeler qu’Il est né, qu’Il a vécu en Palestine, qu’Il est présent parmi nous et qu’Il reviendra.

Nous commençons aujourd’hui à nous préparer pour célébrer un grand événement historique. Dieu est né à Bethléem et Il a vécu dans un pays que nous connaissons tous, malheureusement à cause de la guerre fratricide qu’il affronte depuis des innombrables années. Le premier signe que nous devons rappeler aujourd’hui c’est la naissance de Jésus qui est un fait historique. Notre foi n’est pas une illusion ou un conte de fées, elle est fondée sur un évènement historique que personne ne peut nier.

Un autre signe que nous pouvons exploiter en ce temps de préparation est la présence du Pape François à la tête de l’Église. Ses paroles, ses actes et son infatigable invitation à rejoindre les périphéries sont encore un signe de la présence de Dieu parmi nous. Le monde a besoin d’hommes et de femmes comme François pour que la justice, la fraternité et la paix règnent partout.

Chacun peut découvrir d’autres signes dans sa vie, dans sa famille, dans son travail et dans sa communauté qui sont comme un clin d’œil que l’Esprit de Dieu nous fait pour nous inviter à nous redresser, à lever la tête et à nous sentir fier de nous préparer pour célébrer la naissance de Celui qui est venu pour nous montrer le chemin de la justice.

Le temps de l’Avent est une invitation à nous engager dans le combat pour la justice.

Les chrétiens doivent profiter de ce temps pour renouveler leur engagement dans le combat pour la justice. Nous avons devant nous quatre semaines pour découvrir toutes les injustices qu’il y a autour de nous et que nous pouvons combattre.

Dieu, le créateur et le maître du monde n’a pas eu un lieu digne pour naître. Quand ses parents ont demandé un lieu pour se réfugier, « la nuit de noël », personne n’a voulu les accueillir. Le Roi de l’Univers, le maître de la vie a dû naître dans une mangeoire. Voulait-Il nous dire qu’Il fallait que nous mangions son Corps et son Sang dans l’Eucharistie pour que nous soyons assez forts pour lutter contre toute injustice ?

Essayons de découvrir dans l’histoire, dans notre vie et dans le monde les signes qui nous permettent de nous redresser et de relever la tête pour nous sentir fier de célébrer la naissance du Prince de la Paix. Nourrissons-nous de l’Eucharistie pour lutter contre toute injustice et pour construire avec Dieu un règne de paix, de fraternité et d’amour dans lequel tous et toutes se sentent chez eux. Amen. 

P. Germán
Comments