1º Dimanche de Carême Année Liturgique B Los Angeles, le 18 février 2018

posted Feb 16, 2018, 11:03 AM by German Sanchez

1º Dimanche de Carême

Année Liturgique B

Los Angeles, le 18 février 2018

1ère lecture : du livre de la Genèse 9,8-15

Psaume : 24 (25)4-5.6-7.8-9

2ème lecture :1ère lettre de St Pierre 3,18-22

Evangile: de Saint Marc 1,12-15

 

En ce premier dimanche de carême, l’Eglise nous rappelle l’histoire du déluge pour nous inviter à réfléchir sur le sacrement du baptême.

Nous connaissons tous l’histoire du déluge. Les eaux du déluge sont l’image des eaux du baptême. Le déluge représente la mort et le baptême la vie, la résurrection.

En parlant du baptême, le Pape François a demandé aux personnes qui l’écoutaient : « Connaissez-vous la date de votre baptème ? Si vous ne la connaissez pas je vous laisse ce devoir. Rentrez chez vous et renseignez-vous sur la date à laquelle vous avez reçu le sacrement du baptême.»

Je vous pose la même question et si vous n’avez pas la réponse je vous laisse le même devoir. Moi, j’ai été baptisé le 8 mai 1957 par Mgr Botero. Il est important de connaître la date de notre baptême parce que ce jour-là, nous avons reçu la lumière, nous sommes consacrés avec le saint chrème et nous sommes lavés par l’eau pour mourir au péché et vivre animés par l’Esprit de Dieu.

Par le baptême nous sommes illuminés, consacrés, morts au péché pour ressusciter avec le Christ.

Illuminés.

Le jour de notre baptême l’Église confie à nos parents, à notre parrain et marraine ou à nous-même si nous sommes adultes au moment de recevoir ce sacrement, la lumière du Cierge Pascal. Cette lumière qui brille depuis la veillée pascale nous rappelle que le Christ est ressuscité, qu’Il est vivant et qu’Il illumine et réchauffe nos cœurs pour que nous marchions dans la lumière de la vie renonçant à l’obscurité du péché.

 

Consacrés.

Le jour de notre baptême l’Église nous consacre avec le Saint Chrème, le même qui est utilisé pour consacrer les prêtres et les évêques. Le corps de tous les baptisés est marqué et imprégné du Saint Chrème parce que par le baptême nous acceptons d’être le Temple de l’Esprit Saint. Le baptême nous rappelle notre dignité, nous sommes des enfants de Dieu et nous sommes le Corps du Christ visible sur la terre aujourd’hui. Notre corps est sacré, il est image de Dieu et il nous permet d’entrer en communication avec les autres.

Morts au péché pour ressusciter avec le Christ. Le jour de notre baptême nous sommes lavés par l’eau qui nous rappelle le déluge. Par le baptême nous participons à la mort et résurrection du Christ. Quand nous faisons un baptème par immersion le symbolisme de la mort et de la résurrection est beaucoup plus claire. Il s’agit de mourir au péché en entrant dans les eaux qui rappellent le déluge pour réssusciter à la vie en recevant la lumière qui rappelle la fête de Pâques.

Le baptême est un sacrement très important. Ce jour-là, Dieu nous appelle par notre prénom pour nous confier la mission d’être ses représentants sur la terre.

Le temps du Carême, que nous avons commencé mercredi dernier, nous est donné par l’Eglise pour que nous découvrions la joie d’être baptisés, pour que nous prenons conscience de notre mission dans le monde. Par la prière, le jeûne et le partage nous voulons nous préparer pour célébrer avec tous les chrétiens la mort et la résurrection du Christ. Bonne préparation vers Pâques. Soyez fiers d’être baptisés. N’oubliez pas de vous renseigner sur la date de votre baptême.

P Germán
Comments