1ères communions 10ème Dim du temps de l’Église Année Liturgique C OC/LA, le 4/5 juin 2016

posted Jun 2, 2016, 5:29 PM by German Sanchez   [ updated Jun 9, 2016, 4:39 PM ]

1ères communions

Charleen, Antonin et Mathieu à Newport Beach et

Zoé, Solenne, Maxime, Maximilien, Alexandre et Louis à St Sébastien.


10ème Dim du temps de l’Église

Année Liturgique C

 

OC/LA, le 4/5 juin 2016

1ère lecture : 1er livre des Rois 17,17-24

Psaume :29(30) 2.4.5-6.11.12.13

2ème lecture: lettre de St Paul aux Galates 1,11-19

Evangile: Saint Luc 7,11-17

 

Aujourd’hui nous sommes ici pour entourer les enfants qui reçoivent pour la première fois le Corps et le Sang du Christ.

Communier veut dire devenir comme le Christ, c’est-à-dire, serviteur de tous.

Nous sommes nés pour servir et nous vivons pour servir.

Pour que vous compreniez l’importance d’être toujours au service des autres, je vais vous raconter une petite histoire.

Il y avait une fois une petite souris qui regardait par le trou du mur d’une maison. Elle voit les propriétaires de la maison qui étaient en train d’ouvrir un paquet. La petite souris était paniquée en voyant qu’il s’agissait d’un piège pour souris. Elle est partie en courant dans le jardin pour l’annoncer à tous les animaux de la maison. Elle criait très fort: « Il y a un piège à souris dans la maison ». Le coq qui était en train de chanter lui dit : « excuse-moi ma petite souris, je comprends que c’est un gros problème pour toi, mais cela ne me concerne pas. Alors la souris est allée voir le mouton qui lui dit la même chose : « excuse-moi petite souris mais je ne peux que prier pour toi. La souris est allée voir la vache et celle-ci lui dit : « suis-je en danger ? Je ne crois pas.

Alors la petite souris est retournée à la maison complètement abattue, très inquiète mais décidée à affronter le propriétaire de la maison.

Cette nuit-là il eût un bruit très fort dans la maison qui faisait penser au piège en train d’attraper sa victime. La propriétaire de la maison est partie en courant pour voir l’animal qui avait été attrapé. Dans l’obscurité elle n’a pas vu que le piège avait attrapé la queue d’une vipère très dangereuse. La vipère qui était très énervée mordit la dame.

Son mari l’emmena immédiatement à l’hôpital. Elle retourna à la maison très affaiblie. Pour prendre soin d’elle, son mari prit un grand couteau dans la cuisine et alla tuer le coq pour lui préparer un bon repas. Comme la femme ne guérissait pas, les voisins sont venus lui rendre visite. Le propriétaire de la maison est allé tuer le mouton pour recevoir ses visiteurs. Quelques jours après la dame est morte. Son mari est allé vendre la vache aux abattoirs pour payer les funérailles.

 

Avez-vous compris ?

Si le coq, le mouton et la vache avaient aidé la petite souris, la vipère ne serait pas tombée dans le piège, la femme n’aurait pas été mordue par la vipère et les animaux n’auraient pas été tués.

Nous avons besoin les uns des autres. Même quand nous croyons que le problème de l’autre ne nous concerne pas.

Soyez toujours comme le Christ. Il nous donne son Corps et son Sang gratuitement pour que nous devenions comme Lui : Serviteurs de nos frères et sœurs.

Amen. P Germán
Comments