18º Dim A LA, le 31 juillet 2011

posted Jul 29, 2011, 6:07 PM by German Sanchez

18º Dimanche du temps de l’Église

Année Liturgique A

Los Angeles, 31 juillet 2011

1ère lecture : du Livre du prophète Isaïe 55,1-3

Psaume : 144(145)8-9.15-16.17-18

2ème lecture : de la lettre de Saint Paul aux Romains 8,26-27

Évangile : selon St Mathieu 13,24-43

 

En ce dimanche prenons le temps de réfléchir à deux points tirés de l’Evangile de cette semaine.

Jésus est saisi de pitié devant la foule et nous invite à donner à manger à tous ceux et celles qui ont faim.

Jésus est saisi de pitié devant la foule.

Quelle bonne nouvelle d’entendre aujourd’hui que Jésus a pitié de nous ! Dieu a de la compassion pour tous les hommes et pour toutes les femmes qui ont faim, qui ne mangent pas assez à leur faim ou qui n’ont pas de nourriture spirituelle pour vivre dans la paix.

Dieu n’est pas insensible devant les manques de notre humanité. Dieu souffre face à la misère matérielle et spirituelle de beaucoup d’hommes et de femmes qui n’ont pas la chance que nous avons de pouvoir manger tous les jours et de recevoir tous les dimanches la nourriture spirituelle qui nous transmet l’énergie et la paix de Dieu.

En tant que disciples du Christ nous ne pouvons pas rester insensibles à la misère, à la faim et à la souffrance de tant d’hommes, de femmes, d’enfants et de personnes âgées qui n’ont pas le nécessaire pour vivre d’une façon digne et humaine.

Face à cette situation, Jésus nous invite à donner à manger à tous ceux et celles qui ont faim.

Nous savons que la tâche est énorme mais si Jésus nous le demande c’est parce que nous avons les moyens pour le faire.

Il me semble que d’abord nous devons nous asseoir. Nous devons arrêter toute activité pour nous laisser nourrir par le Seigneur. Si nous prenons le temps de recevoir l’Eucharistie et la nourriture qui vient de la Parole de Dieu nous aurons les idées et la force d’inventer des nouvelles méthodes pour combattre la faim matérielle et spirituelle qui tuent encore aujourd’hui des hommes et des femmes autour de nous.

Si nous acceptons de recevoir le Corps, le Sang et la Parole du Christ dans notre vie nous allons sentir le besoin de partager ce que nous avons et ce que nous recevons avec tous ceux et celles qui ont moins que nous.

Demandons-nous jusqu’où allons-nous dans le partage de nos biens matériels mais aussi de nos richesses spirituelles. Remercions le Seigneur pour tout ce qu’Il nous donne et demandons-lui le courage et la simplicité du partage.

L’Eucharistie que nous recevons est partage de Dieu avec nous et de tous les chrétiens entre eux. En sortant de la messe n’oublions pas que nous venons à l’église pour recevoir le Corps du Christ et que nous sommes envoyés dans le monde pour partager avec tous nos frères et sœurs tous les dons que le Seigneur a mis dans nos mains.

Merci Seigneur pour partager nos soucis et apprends-nous Seigneur à partager avec ceux et celles qui sont dans le besoin.

Amen.

P Germán
Comments