18ème Dim du temps de l’Église Année Liturgique C Los Angeles, le 31 juillet 2016

posted Jul 28, 2016, 5:40 PM by German Sanchez

18ème Dim du temps de l’Église

Année Liturgique C

Los Angeles, le 31 juillet  2016

1ère lecture : du livre de l’Ecclésiaste 1,2; 2,21-23

Psaume : 89(90) 3-4.5-6.12-13.14.17

2ème lecture: lettre de St Paul aux Colossiens 3,1-5.9-11

Evangile: Saint Luc 12,13-21

Si nous faisons une lecture rapide de l’évangile de ce dimanche nous risquons de nous tromper et condamner l’argent parce qu’il peut nous empêcher de vivre en paix.

Il me semble que toutes les lectures de ce dimanche nous invitent à découvrir les richesses que nous possédons et à réfléchir sur la façon de les utiliser.

Quelles sont les richesses que nous possédons ?

Chacun peut en faire une liste. Nous avons beaucoup de richesses et souvent nous ne sommes pas assez conscients pour remercier le Seigneur. Sans aucun mérite et gratuitement le Seigneur nous a confié beaucoup de dons, des qualités et des talents.

Je vous invite, cette semaine, à réfléchir sur toutes les richesses que vous possédez. Faites la liste et surtout n’oubliez pas de remercier le Seigneur pour sa générosité.

Pour ma part, je ferai aussi une liste et je mettrai en premier lieu la capacité que le Seigneur m’a donnée pour aimer les autres et pour accepter l’amour que beaucoup partagent avec moi. Aimer et se sentir aimé est un grand cadeau du ciel. Merci Seigneur. Il y a aussi d’autres richesses que je possède. Bien sûr, j’ai l’argent nécessaire pour vivre et rien ne me manque pour vivre dignement.

Parmi les richesses que je mettrai dans la liste il y a ma famille. Parfois nous ne nous rendons pas compte de la richesse que représente la famille. Malgré que nos familles ne soient pas parfaites, nous sommes riches d’en avoir une.

Je pourrais continuer la liste de toutes les richesses que le Seigneur m’a confiées. Je voudrais que nous réfléchissions aussi sur la façon dont nous utilisons les dons que le Seigneur a mis dans nos mains.

Utilisons-nous l’amour qu’il y a dans nos cœurs pour être heureux et pour rendre heureux ceux et celles qui sont autour de nous ?

Savons-nous que Dieu nous aime et qu’Il nous a donné un cœur pour nous aimer et pour aimer les autres ?

Le plus grand trésor que nous possédons c’est la capacité d’aimer. Nous devons utiliser, tous les jours, la source d’amour qu’il y a dans nos cœurs pour apprendre à pardonner, pour sentir compassion pour ceux et celles qui souffrent, pour visiter ceux et celles qui sont malades ou seuls, en somme, pour vivre la miséricorde.

Le pape François nous rappelle souvent que les chrétiens doivent devenir comme Dieu le Père, miséricordieux.

Nous avons un cœur capable d’aimer comme Dieu aime car nous avons été faits à son image.

Le seul trésor que nous devons faire grandir, sans peur de le perdre, est l’amour. Tout passera mais l’amour ne disparaîtra jamais.

Saint Jean de la Croix disait qu’à la fin de la vie nous serons jugés sur l’amour.

Alors, n’ayons pas peur d’aimer et de nous laisser aimer. N’hésitons pas à dire et à montrer par les actes aux personnes qui sont autour de nous que nous les aimons pour ce qu’elles sont et non pas pour ce qu’elles possèdent.

Merci Seigneur pour les trésors que tu nous as confiés et aide-nous à bien les administrer.

Amen.   P Germán
Comments